(Détroit) LeBron James a été expulsé du match entre les Lakers de Los Angeles et les Pistons à Detroit, dimanche, après avoir frappé Isaiah Stewart au visage alors que les deux joueurs bagarraient pour le rebond sur un lancer franc.

Larry Lage Associated Press

Le coude gauche de James et son avant-bras semblent avoir fait contact avec Stewart, produisant une coupure faisant couler le sang dans son visage. Le centre des Pistons est alors entré dans une colère forçant plusieurs de ses coéquipiers et entraîneurs à le retenir pour éviter qu’il ne s’en prenne à la vedette des Lakers.

Stewart, qui avait commis une faute sur le jeu avant de recevoir le coup de James, a lui aussi été expulsé au début du troisième quart quand les arbitres lui ont attribué deux fautes techniques pour son comportement dans la mêlée qui a suivi.

James a été expulsé pour une faute intentionnelle de niveau 2. Il a été escorté hors du terrain et les partisans ne lui ont pas jeté d’objets par la tête au moment de sa sortie vers les vestiaires.

En 2004, un verre de bière lancé depuis la foule avait mis le feu aux poudres lors de la célèbre bagarre impliquant les Pacers de l’Indiana et des partisans des Pistons.

Le garde des Lakers, Russell Westbrook, s’est lui aussi fait attribuer une faute technique pour sa participation dans le rififi après que les arbitres eurent révisé toute la séquence. On lui a reproché d’avoir envenimé les choses en s’impliquant physiquement et verbalement dans la mêlée.

James et Stewart n’étaient pas disponibles après le match pour commenter l’incident.

Anthony Davis a félicité les joueurs, les entraîneurs et le personnel de sécurité pour avoir réussi à maintenir la paix jusqu’à la fin du match.

« Tout le monde a fait du bon travail pour désamorcer la situation, a commenté Davis. Personne ne veut en arriver au point de ce qui s’est passé il y a 17 ans. »

« Tout le monde dans la ligue sait que LeBron n’est pas un joueur salaud, a poursuivi Davis. Dès qu’il l’a frappé, il s’est retourné pour s’excuser. »

Une réflexion partagée par l’entraîneur-chef des Pistons, Dwane Casey.

« Je ne crois pas que James soit un joueur salaud, mais Stew s’est fait couper à l’œil, a-t-il observé. Il avait le sentiment d’avoir reçu un coup gratuit au-dessus de l’œil. Je ne suis même pas certain qu’il savait qui l’a frappé. »

Les Lakers ont remporté le match 121-116.