La NBA a augmenté le niveau d’urgence pour l’obtention des vaccins de rappel contre le coronavirus, informant les joueurs et les entraîneurs qu’il n’est plus conseillé d’attendre avant de recevoir la dose supplémentaire.

Tim Reynolds Associated Press

Les vaccins de rappel devraient être reçus « dès que possible, en particulier à la lumière de la situation actuelle au sujet du coronavirus et de l’augmentation des cas », a écrit la ligue aux équipes dans une note obtenue par l’Associated Press.

Plus tôt cette semaine, la NBA et l’Association des joueurs du circuit ont révélé qu’elles recommandaient que les doses de rappel soient reçues par ceux qui sont complètement vaccinés, suggérant que cela soit fait avant le 1er décembre dans la plupart des cas.

Mais avec des taux de positivité en hausse dans de nombreuses régions du pays et avec un taux de transmission communautaire de la COVID-19 « élevé » dans la plupart des marchés de la NBA, la ligue et le syndicat ont estimé que le niveau d’urgence est maintenant justifié. La NBA a récemment constaté une augmentation du taux de positivité parmi les joueurs vaccinés, le personnel de l’équipe et les membres de la famille, ce qui est cohérent avec les tendances dans de nombreux endroits à travers le pays.

On sait qu’au moins huit joueurs sont actuellement soumis aux protocoles de santé et de sécurité de la ligue, ce qui signifie qu’ils auraient été testés positifs au virus. Un autre qui a dû suivre les protocoles, Tobias Harris des 76ers de Philadelphie, a joué son premier match, jeudi soir, depuis qu’il a été déclaré positif.

Harris a raté six matchs et avait ressenti des symptômes.

Parmi les autres joueurs de la NBA actuellement connus pour être dans les protocoles de la ligue, citons Joel Embiid, Matisse Thybulle et Isaiah Joe des 76ers, Jakob Poeltl et Jock Lansdale des Spurs de San Antonio, Kevin Love et Lauri Markkanen des Cavaliers de Cleveland, et Nikola Vucevic de Bulls de Chicago.