(Toronto) DeMar Derozan a rappelé aux Raptors de Toronto et à leurs partisans qu’il est encore un bon joueur de basketball.

Tim Wharnsby La Presse Canadienne

DeRozan a obtenu 26 points et il a aidé les Bulls de Chicago à vaincre les Raptors de Toronto 111-108, lundi soir.

DeRozan a réussi trois paniers en fin de rencontre pour permettre aux Bulls (4-0) de rester la seule équipe invaincue dans l’Association Est cette saison. Zach LaVine a contribué offensivement avec 22 points.

« J’essaie simplement de faire mon travail, surtout avec mon expérience et ma compréhension de ces moments, a dit DeRozan. Je comprends ce qui doit être accompli. C’est mon travail de fermer la porte lors des matchs serrés. Je sais comment me libérer et tenter des tirs importants. »

DeRozan a disputé les neuf premières saisons de sa carrière avec les Raptors avant d’être échangé aux Spurs de San Antonio, en 2018. Il a été transigé aux Bulls pendant la saison morte.

« DeRozan est arrivé lors de cette dernière séquence au quatrième quart et il a pratiquement réussi tous ses tirs, a mentionné l’entraîneur-chef des Raptors, Nick Nurse. Je ne me souviens pas des autres joueurs qui ont réussi un tir. Il a réussi des lancers difficiles. Il faut lui donner du crédit. »

OG Anunoby a récolté 22 points et Gary Trent fils en a amassé 18 pour les Raptors (1-3), qui n’ont toujours pas gagné en trois sorties à domicile cette saison.

Après que DeRozan eut accentué l’avance des Bulls à 108-102 avec seulement une minute à écouler, le meneur des Raptors Fred VanVleet a réussi un panier pour réduire l’écart à quatre points.

Les Raptors ont récupéré le ballon avec 40 secondes à faire, mais la passe de VanVleet a été interceptée par le meneur des Bulls Alex Caruso.

Une erreur des Bulls a mis la table pour un tir en foulée de la recrue des Raptors Scottie Barnes, mais la troupe de Chicago a tenu le coup grâce à un lancer franc de Nikola Vucevic. VanVleet a eu l’occasion de créer l’égalité, mais son lancer de trois points n’a pas pénétré dans le panier.

« Nous avons continué à nous battre à rester unis, à croire en nous et à tenter d’aller chercher la victoire, a expliqué Trent. Nous avons attendu un peu trop longtemps avant d’ouvrir la machine, mais ça montre ce que nous pouvons accomplir lorsque nous jouons ensemble et que nous croyons en l’un et l’autre. »

Les Bulls menaient par 10 points à la demie et ils ont même pris les devants 73-53 au troisième quart. L’avance a toutefois fondu à 92-80 après 36 minutes de jeu.

Alors qu’Anunoby a réussi un tir de trois points et un tir en foulée qui ont réduit l’écart à 97-95 avec 5 : 09 à écouler, DeRozan s’est mis au travail.

Il s’agissait du septième match de DeRozan contre les Raptors. Son équipe avait divisé les honneurs des six affrontements précédents.

VanVleet a inscrit 15 points et 17 assistances.