(Toronto) Tandis que les Raptors de Toronto sont enfin de retour à la maison, plusieurs joueurs découvrent la ville pour la première fois.

La Presse Canadienne

Les Raptors ont lancé leur camp d’entraînement à la maison, lundi, eux qui ont dû s’exiler en Floride pour les 19 derniers mois en raison de la pandémie.

Le directeur général, Bobby Webster, a déclaré que l’équipe allait demeurer à Toronto pour toute la durée du camp cette année, afin de retisser des liens avec son port d’attache, ajoutant que plusieurs joueurs et entraîneurs n’ont jamais mis les pieds dans la ville.

Webster a indiqué que les Raptors ne sont qu’à une deuxième dose d’être complètement vaccinés. L’équipe aura un taux de vaccination de 100 % pour le match d’ouverture, le 20 octobre.

Les joueurs des équipes visiteuses qui ne sont pas vaccinés pourront jouer à Toronto cette saison, en raison de l’exemption pour intérêts nationaux. Ils seront toutefois limités au Scotiabank Arena et à l’hôtel du club. Ils devront aussi passer avec succès un test de détection de la COVID-19 à leur arrivée au Canada.

Les Raptors ont joué pour la dernière fois à Toronto le 28 février 2020, avant que la COVID-19 n’interrompe la saison. Seulement quatre joueurs de la formation — Pascal Siakam, Fred VanVleet, O.G. Anunoby et Chris Boucher — étaient alors avec le club.