(New York) Il y a eu un résultat positif à la COVID-19 parmi les 470 joueurs testés depuis le 3 février, a indiqué la NBA, mercredi.

La Presse Canadienne

Quiconque reçoit un test positif, ou qui est identifié comme contact rapproché d’une personne infectée, doit s’isoler jusqu’au moment où il obtient le feu vert pour y mettre fin.

Cela est déterminé selon les règles de la NBA et de la NBPA, de concert avec les directives des autorités sanitaires américaines.

Mercredi, trois joueurs étaient absents en lien aux protocoles concernant la pandémie : Kevin Durant, des Nets de Brooklyn, Jrue Holiday, des Bucks de Milwaukee, et Théo Maledon, du Thunder d’Oklahoma City.

Karl-Anthony Towns, des Timberwolves du Minnesota, a récupéré après avoir obtenu un test positif le mois dernier.

Après avoir raté 13 matchs, il est revenu au jeu mercredi, face aux Clippers de Los Angeles.

La mère de Towns a succombé à la COVID-19, tout comme six autres membres de sa famille.

Comme vendredi dernier (face au Minnesota), le Thunder va jouer avec le minimum requis de huit joueurs mercredi à Los Angeles, contre les Lakers.