(Tampa) Les Raptors de Toronto ont finalement remporté un premier match cette saison, pour mettre fin à leur pire début de campagne en 15 ans.

La Presse Canadienne

Fred VanVleet a récolté 25 points, soit cinq de plus que Kyle Lowry, et les Raptors ont défait les Knicks de New York 100-83, jeudi.

« La première victoire est toujours la plus difficile à aller chercher, et perdre trois parties de suite, ce n’est jamais acceptable », a reconnu VanVleet après la victoire, jeudi.

« Alors, je crois que nous nous sommes tous dit qu’il était temps d’aller chercher cette victoire », a poursuivi VanVleet.

L’entraîneur Nick Nurse avait choisi de rayer le joueur vedette Pascal Siakam de sa formation, une mesure disciplinaire en raison d’évènements survenus dans le match de mardi. Il a précisé que cette situation serait réglée à l’interne.

« Nous avons une manière de faire les choses et tout le monde doit y adhérer », s’est contenté de dire l’entraîneur pour expliquer sa décision.

Norman Powell, qui remplaçait Siakam, a obtenu 17 points dans la victoire et Alex Len, 11.

Chez les Knicks, Julius Randle et Kevin Knox ont obtenu 16 points chacun dans la défaite. R. J. Barrett, l’un des 18 Canadiens dans la NBA en ce début de saison, a connu une soirée difficile. Il a récolté seulement 12 points, alors qu’il en obtient 16,3 par match en moyenne, lui qui en est à sa deuxième saison dans la ligue.

Avant le match de jeudi, les Raptors avaient perdu leurs trois premiers affrontements ; trois matchs lors desquels ils avaient gaspillé des avances, ce qui avait provoqué l’ire chez leurs partisans.

Toutefois, jeudi, les Raptors ont joué avec beaucoup d’acharnement en fin de rencontre, comme c’était leur habitude dans les dernières saisons, ce qui leur a permis de se sauver avec la victoire.

VanVleet a notamment souligné un jeu de Lowry qui a donné le ton au match.

« Il est allé chercher un rebond et nous nous sommes tous regardés à ce moment-là, a expliqué VanVleet. C’est ce type de jeux que l’équipe doit garder en tête, car c’est ce type de jeux qui permettent à une équipe de gagner. »

C’était seulement la deuxième fois de leur histoire que les Raptors perdaient leurs trois premiers matchs. Selon eux, les nombreux nouveaux visages dans l’équipe et le court camp d’entraînement pouvaient expliquer ce début de saison difficile.

Les Raptors se rendront à La Nouvelle-Orléans pour leur prochain match, samedi.