(Lake Buena Vista) LAKE Au bord du gouffre, les Raptors de Toronto ont rugi, se sont relevés et ont prévalu, eux qui défendent avec ardeur leur titre de champions de la NBA.

La Presse Canadienne

Norman Powell a obtenu 10 points en deuxième prolongation et Toronto a défait les Celtics de Boston 125-122, mercredi, nivelant cette série de deuxième tour à trois gains de chaque côté.

Powell a cumulé 23 points. Il a notamment réussi deux lancers francs qui ont porté le score au compte final, avec cinq secondes au cadran.

« Il a été l’étincelle qu’il nous fallait », a dit Fred VanVleet, qui a récolté 21 points.

« J’ai une grande confiance en moi-même, a mentionné Powell. Peu importe le genre de tir que je vais tenter, j’ai en tête que je vais le réussir.

« C’est une fierté pour moi de faire des jeux qui vont nous aider à gagner. »

Le match ultime aura lieu vendredi à 21 h. Les gagnants vont affronter le Heat de Miami en finale de l’Est.

Avec 38,8 secondes à disputer, Powell a réussi un vol, un tir en foulée et un lancer franc, donnant un coussin de 121-117 aux Raptors.

Kyle Lowry a récolté 33 points, dont un tir de deux points qui donnait les devants 123-119 à Toronto, avec 11,7 secondes à écouler.

Disputant 53 minutes, Lowry a fourni six tirs de trois points, huit rebonds et six passes.

« C’est ce que font les grands joueurs, a dit l’entraîneur Nick Nurse au sujet de Lowry, qui a eu besoin de trois points de suture pour une coupure au menton. C’est ce que font les gars coriaces, et il en est tout un.

« C’est’le fun’de le voir jouer. Un compétiteur sans pareil. Il bataille ferme et il garde la pédale au plancher. Il a été formidable. »

VanVleet a aussi donné un fier coup de main. Au troisième quart, il a signé une poussée solo de neuf points, donnant aux Raptors leur première avance depuis 1-0, 67-62.

OG Anunoby et Serge Ibaka ont ajouté 13 points chacun, tandis que Pascal Siakam en a obtenu 12.

Anunoby s’est également illustré avec 13 rebonds.

Ibaka a aussi brillé avec trois blocs. Il était un cas incertain jusqu’à peu avant le début du match, suite à une blessure à la cheville au match précédent.

Marc Gasol a donné de l’énergie aux Torontois avec un bloc suivi d’un tir de trois points, tôt au troisième quart.

« Ç’a changé l’allure du match, a dit Nurse. Il nous a donné un élan pour la deuxième demie.

« On adore ce qu’il apporte. Son gabarit, ses passes, son travail en défense, son sens du jeu. Et il peut marquer. Il peut être précis et créer de l’espace pour ses coéquipiers. »

Chez les Celtics, Jaylen Brown a inscrit 31 points, deux de plus que Jayson Tatum, qui a approché Boston à un point avec un tir de trois points, avec 6,2 secondes à écouler. Une faute de Kemba Walker a ensuite mené aux lancers francs déterminants de Powell.

Auteur de 23 points, Marcus Smart a raté un tir de longue distance qui aurait nivelé le score, à la toute fin.

Daniel Theis a causé des maux de tête aux Raptors avec 18 points, dont trois dunks en deuxième prolongation.

À la demie, le score était 52-48 en faveur des Celtics. Après trois quarts les Raptors ont inversé la priorité, se donnant une avance de 81-77.

Au terme du dernier quart, où les Raptors ont été blanchis dans les dernières 4 : 24, l’égalité était 98-98. Après la première prolongation, l’impasse était 106-106.