(Washington) Le meilleur pointeur des Wizards de Washington Bradley Neal et le garde des Nets de Brooklyn Spencer Dinwiddie ne seront pas en uniforme quand la NBA relancera ses activités, deux absents notoires dans la course aux séries dans l’Est.

Stephen Whyno
Associated Press

Beal ratera la reprise des activités en raison d’une blessure à la coiffe du rotateur droite. Dinwiddie a quant à lui indiqué qu’il est toujours porteur de la COVID-19 et qu’il ne participera donc pas à la relance.

Les Wizards, les Nets et le Magic d’Orlando sont les trois équipes en lutte pour les deux places encore disponibles pour accéder aux séries éliminatoires dans l’Association de l’Est.

Si la huitième formation a plus de quatre matchs de priorité sur la neuvième, l’équipe au huitième rang passe en séries.

Mais si la huitième équipe a quatre matchs ou moins d’avance sur la suivante, ces formations vont lutter pour la dernière place disponible. L’équipe A devrait gagner une fois ; l’équipe B devrait signer deux gains en deux occasions.

La formation du District de Columbia sera également privée de l’attaquant David Bertans, qui deviendra joueur autonome, et du garde John Wall, blessé.

Avec l’absence de Beal et Bertans, ce sont 40 points par match que les Wizards doivent trouver.

Du côté des Nets, au moins six de leurs joueurs ont subi un test positif au coronavirus. Mais leur directeur général a déclaré la semaine dernière qu’il n’avaient pas envisagé de ne pas se rendre à Orlando pour la relance de la NBA.

En plus de Dinwiddie, les Nets seront privés de Kevin Durant, Kyrie Irving, DeAndre Jordan et Wilson Chandler.

Note aux lecteurs : Version corrigée. Le bris d’impasse potentiel peut consister en un seul match. Une version précédente parlait de deux rencontres.