La NBA et l’Association des joueurs ont indiqué que 16 joueurs avaient reçu un diagnostic positif au coronavirus lors de la première phase de dépistage obligatoire en vue de la relance des activités.

Associated Press

Ces 16 joueurs ont fait partie d’un groupe de 302 qui ont été soumis au test de dépistage mardi. Ces tests se poursuivront pour les 22 équipes qui participeront à la relance des activités au campus de Disney situé près d’Orlando, en Floride, le mois prochain.

Les noms des joueurs qui ont reçu un diagnostic positif n’ont pas été révélés ; certains d’entre eux, comme Malcolm Brogdon, des Pacers de l’Indiana, et les coéquipiers des Kings de Sacramento Jabari Parker et Alex Len, ont déjà confirmé publiquement qu’ils ont contracté le virus.

Ça représente un taux d’infection de 5,3 %. La ligue n’a pas annoncé les résultats des tests effectués sur le personnel de soutien ou les autres membres des équipes qui se rendront en Floride — qui sont tous soumis au test obligatoire de dépistage de la COVID-19.

La NBA et le syndicat des joueurs ont déclaré qu’un « joueur qui recevra un diagnostic positif devra se placer lui-même en quarantaine jusqu’à ce qu’il satisfasse les protocoles de la santé publique pour cesser de le faire et qu’il ait reçu le feu vert d’un médecin ».