(Los Angeles) La NBA prévoit d’autoriser les 22 équipes concernées par la reprise de la saison, fin juillet à Orlando (Floride), à élargir leur effectif de 15 à 17 joueurs pour compenser le risque de blessures ou tests positifs au coronavirus, rapporte jeudi ESPN.

Agence France-Presse

En plus des 15 joueurs sous contrat standard, les franchises pourront emmener à Disney World deux autres signés dans le cadre d’un « contrat deux voies ». En temps normal, ces joueurs peuvent être utilisés jusqu’à 45 jours par une équipe NBA. Au-delà de quoi, ils doivent réintégrer l’équipe affiliée en G League.

Certaines équipes disposent déjà de joueurs sous ce type de contrat. Aussi la ligue devrait-elle ouvrir une fenêtre de transferts, pendant une semaine fin juin, pour permettre aux équipes de compléter ou remodeler leur effectif, y compris les huit non concernées par la reprise de la saison à Orlando.

Parmi les joueurs libres sur le marché figurent notamment le pivot DeMarcus Cousins, le meneur Isaiah Thomas, l’arrière JR Smith ou encore Jamal Crawford.

La NBA est en outre en train de peaufiner le calendrier des matchs et alors qu’elle a initialement fixé la redémarrage de la saison au 31 juillet, elle considère la possibilité de l’avancer d’un jour, affirme encore ESPN, citant des sources anonymes au sein de la ligue.

La chaîne sportive affirme enfin que 14 des 22 équipes seront éliminées dans les 53 jours suivant leur arrivée en Floride. Seules quatre équipes resteront après 67 jours. La ligue s’attend à ce que les finales commencent le 30 septembre.