(Los Angeles) La NBA devrait autoriser ses 30 franchises, les 22 concernées par la reprise de la saison le 31 juillet à Orlando et les 8 autres écartées, à recruter des joueurs durant une fenêtre courte allant du 22 juin au 1er juillet, affirme ESPN.

Agence France-Presse

L’objectif est de permettre notamment aux équipes qui rejoueront cet été d’élargir leur effectif, limité à 15 joueurs, en cas de blessure ou de test positif au coronavirus au cours de la dernière partie de saison à terminer.

À ce titre, ESPN rapporte que les équipes pourraient recruter autant de joueurs qu’elles le souhaitent.

Lesquels ne pourront être que ceux ayant participé à la saison NBA, à un camp d’entraînement ou évolué en G League. Les anciens joueurs NBA, tel Jamal Crawford apparemment convoité, qui n’avaient pas de contrat cette saison, et les joueurs évoluant à l’étranger, ne pourraient pas être recrutés.

En outre, les équipes liées à des joueurs par le biais de contrats à deux voies qui garantissent à ces derniers 45 jours de présence au sein d’une franchise NBA (matchs compris) tout en jouant le reste du temps en G League, pourront être autorisées à les convertir pour finir la saison.