(New York) Les hauts dirigeants de la NBA verront leur salaire réduit de 20 % jusqu’à nouvel ordre, a déclaré jeudi une personne connaissant les détails.

Brian Mahoney
Associated Press

Les réductions affectent les quelque 100 cadres les mieux rémunérés.

La NBA rejoint ainsi la LNH et NASCAR dans la réduction des salaires dans un contexte de compétitions suspendues, en lien à la pandémie du coronavirus.

Les coupures sont effectives immédiatement et affectent les employés de la NBA au siège social de la ligue à New York et dans les bureaux un peu partout dans le monde, a déclaré la personne à l’Associated Press.

La source a requis l’anonymat car les réductions n’ont pas été annoncées publiquement.

Les réductions ont été signalées pour la première fois par ESPN.

Les prestations de santé restent inchangées et il n’y a aucun changement pour le reste de l’organisation, y compris le personnel de soutien et administratif.

La NBA a suspendu sa saison le 11 mars après que Rudy Gobert, du Jazz, soit devenu le premier joueur à être testé positif à la COVID-19.

La ligue soupèse des scénarios pour reprendre ses activités, une fois autorisée à le faire.

Les équipes de la NBA effectueront les paiements de salaire dus aux joueurs le 1er avril, mais il n’est pas clair si les joueurs recevront de tels chèques le 15 avril.