Lors d’une journée où quatre clubs de plus ont rapporté des cas de coronavirus, dont les Lakers de Los AngeLes, la NBA a ordonné jeudi à ses clubs d’interdire l’accès à leurs joueurs et membres du personnel à leurs complexes d’entraînement.

Tim Reynolds
Associated Press

En milieu de soirée, les Lakers ont fait savoir que deux de leurs joueurs ont été testés positifs au coronavirus.

Asymptomatiques, ils sont en quarantaine et reçoivent des soins du médecin de l’équipe.

Marcus Smart des Celtics de Boston a aussi obtenu un test positif, cinq jours après avoir subi un test.

Sur Twitter, il dit ne pas avoir de symptômes et bien se sentir. Il s’est placé en quarantaine depuis le test.

Smart en appelle à prendre la COVID-19 avec le plus haut degré de sérieux, demandant aussi à la jeune génération de respecter le distancement social.

Les Celtics ont mentionné être dans l’attente d’autres résultats.

Plus tôt jeudi, des annonces similaires sont venues des Nuggets de Denver et des 76ers de Philadelphie.

Les Nuggets ont dit qu’un membre de l’organisation a été testé positif au coronavirus, ne dévoilant pas son identité.

La personne a été testée après avoir ressenti des symptômes lundi. L’individu a été pris en charge par le personnel médical du club et se trouve en isolation.

En début de soirée, les 76ers ont dit que trois individus de l’organisation ont aussi reçu un résultat positif. On ne précise pas s’il s’agit de joueurs, d’entraîneurs ou du personnel de soutien-trois catégories de personnes qui ont fait partie du groupe testé.

Les Sixers disent qu’en lien aux directives des Centers for Disease Control, ces personnes sont en isolation et verront leur condition surveillée de près par des professionnels de la santé.

Au début de la journée, la NBA comptait sept joueurs infectés par la COVID-19 : quatre chez les Nets de Brooklyn, deux chez le Jazz de l’Utah et un chez les Pistons de Detroit.

D’une durée indéterminée, l’ordre concernant les complexes d’entraînement est la plus récente mesure prise par le circuit pour lutter contre la pandémie de la COVID-19.

La ligue a relayé la directive à ses équipes par mémo, jeudi après-midi.

L’Associated Press a obtenu copie de cette communication. Jusqu’à lundi, la NBA autorisait les entraînements en solitaire selon la règle « un joueur, un entraîneur, un panier ».

Ces entraînements ne sont maintenant plus autorisés. Si les joueurs veulent s’entraîner pendant l’arrêt des activités du circuit Silver, ils devront le faire chez eux ou dans un complexe privé.

La NBA a mise à jour ses directives en vertu de la « rapide évolution de la situation du coronavirus ».

La ligue conseille par ailleurs « fortement à ses joueurs d’éviter d’entrer en contact avec les autres, de rester à la maison et de ne sortir que pour des activités essentielles, comme acheter de la nourriture, des médicaments, ou des items absolument nécessaires », notamment.