(Los Angeles) La star de la NBA Kevin Durant fait partie des quatre joueurs des Nets de Brooklyn à avoir été testés positifs au nouveau coronavirus et à se retrouver en quarantaine, affirme mardi le site The Athletic, citant des propos du joueur.

Agence France-Presse

Durant, recrue phare des Nets l’été dernier, mais qui n’a pas encore pu jouer de la saison en raison d’une rupture à un tendon d’Achille longue à soigner, a appelé chacun « à rester prudent ».  

« Prenez soin de vous et mettez-vous en quarantaine. Nous allons nous en sortir », a dit à The Athletic l’ailier de 31 ans, double champion de la NBA avec les Warriors de Golden State (2017, 2018) et joueur par excellence de la saison 2014.  

Peu avant, la franchise de Brooklyn avait annoncé que quatre joueurs de son équipe avaient été déclarés positifs à la COVID-19, sans dévoiler leur identité.  

« Un des quatre joueurs présente des symptômes de la maladie, les trois autres sont asymptomatiques », ont précisé les Nets dans leur communiqué publié sur Twitter, ajoutant que « chacun d’entre eux a été mis à l’isolement et est suivi par les médecins de l’équipe ».  

« Il est demandé à tous les (autres) joueurs et membres des Nets de rester également à l’isolement, de surveiller de près leur état de santé et de s’entretenir fréquemment avec le service médical de la franchise », ont-ils poursuivi.

Sept joueurs de la NBA testés positifs

Ces quatre joueurs testés positifs s’ajoutent à trois autres joueurs de la NBA dont le nom est connu : le Français Rudy Gobert, premier à l’avoir été mercredi dernier, ce qui a entraîné la suspension sine die de la saison, son équipier du Jazz de Utah Donovan Mitchell et Christian Wood, intérieur des Pistons de Detroit.

Une fois le cas Gobert connu, il a été demandé aux joueurs et au personnel de Utah et des cinq équipes ayant joué contre eux les dix jours précédents de se mettre en quarantaine. En l’occurrence ceux des Cavaliers de Cleveland, des Knicks de New York, des Celtics de Boston, des Pistons de Detroit et des Raptors de Toronto.

Les Nets de Brooklyn n’étaient pas concernés par cette mesure.

« La franchise informe actuellement quiconque ayant eu des contacts physiques avec les joueurs, y compris leurs adversaires lors de matchs récents, et travaille en étroite collaboration avec les autorités sanitaires nationales et locales », a-t-elle assuré.

Le dernier match disputé par Brooklyn l’a été à Los Angeles contre les Lakers de LeBron James, le 10 mars, avec une prestigieuse victoire (104-102) à la clé. Après quoi ils devaient jouer à huis clos à San Francisco contre Golden State, le 12. Une rencontre qui n’a pas eu lieu consécutivement à la suspension de la saison décidée la veille par la NBA.  

Avant leur voyage en Californie, les Nets avaient reçu trois équipes à Brooklyn : Memphis le 4 mars, San Antonio le 6 et Chicago le 8.