Michael Phelps, le multiple champion olympique américain de natation suspendu pour trois mois après la parution d'une photo où il se sert d'une pipe à cannabis, a expliqué mardi qu'il se donnait ce temps pour décider s'il continuait jusqu'aux JO 2012 à Londres.

Mis à jour le 10 févr. 2009
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Cela va prendre quelques mois, a déclaré Phelps au Baltimore Sun, le quotidien de sa ville natale. Je me donne 30 à 60 jours, je pense que cela ira mieux.»

«Je suis déjà plus heureux maintenant, une partie de ma vie est revenue à la normale, je peux à nouveau nager, m'amuser, rigoler», a ajouté le nageur aux huit titres olympiques historiques à Pékin, reconnaissant avoir eu du mal à dormir après la publication de cette photo dans un tabloïd britannique début février.

La tempête médiatique a poussé Phelps, 23 ans, à s'interroger sur son avenir sportif. L'un de ses sponsors, le fabricant de céréales Kellogg, a annoncé ne pas vouloir renouveler son contrat. Six de ses partenaires lui ont cependant confirmé leur soutien.

«Je ne me sens pas très bien physiquement, mais j'arrive à dormir maintenant», a expliqué Phelps.

Après avoir été le sujet de nombreuses blagues dans les émissions de télévision la semaine dernière, Phelps a aussi apprécié de voir certains humoristes se retourner désormais contre Kellogg ou contre la personne qui a pris la photo, au cours d'une soirée en novembre.

Suspendu trois mois par sa fédération, Phelps pourra s'aligner lors des deux grands rendez-vous de l'année, les sélections américaines pour les Championnats du monde (7-11 juillet à Indianapolis) puis les Mondiaux à Rome (26 juillet-02 août).

Mais lors d'un colloque fin janvier, le champion avait évoqué sa difficulté à reprendre l'entraînement après une longue pause post-olympique et son intention de maintenir désormais un programme «plus relax», dans l'attente de la «vie facile» à laquelle il aspirait après sa retraite sportive.