Après 161 matchs, c'est l'impasse pour le quatrième as tant dans l'Américaine que dans la Nationale.

François Fournier LA PRESSE

Petit résumé de la soirée d'hier.

Les Red Sox de Boston ont remporté leur duel face aux Orioles de Baltimore 8-7 grâce à une performance exceptionnelle du jeune receveur Ryan Lavarnway, qui s'est retrouvé derrière le marbre pour ce match capital en raison des blessures à Jarrod Saltalamacchia et à Jason Varitek. Avec deux circuits et quatre points produits, on peut dire qu'il n'a pas raté son entrée dans les majeures.

Les Rays de Tampa Bay ont également remporté leur match face aux Yankees de New York, grâce à un circuit de trois points de Matt Joyce qui a scellé la victoire de 5-3. Les Rays ont réalisé un triple jeu qui les a grandement aidé à rester dans le match.

Dans la Nationale, les Braves d'Atlanta tentaient de s'accrocher à leur mince avance d'un match. Malheureusement pour eux, ils ont été écrasés 7-1 par les puissants Phillies de Philadelphie. Dans la défaite, Derek Lowe a accordé cinq points mérités en quatre manches de travail et son équipe a été blanchie pendant huit manches.

Pendant ce temps, à Houston, les Cardinals de St. Louis ont malmené les Astros 13-6 pour effacer leur déficit d'un match sur les Braves.

Résultat des courses: il y a égalité pour le quatrième as tant dans la Nationale que dans l'Américaine et le 162e et dernier match de l'année pourrait bien tout décider pour les quatre équipes en cause.

Si ce n'est pas le cas, il y aura match suicide demain, avant le début des séries, vendredi. Le match suicide dans l'Américaine entre les Red Sox et les Rays aurait lieu à Tampa Bay, à 16h, et celui dans la Nationale entre les Braves et les Cards aurait lieu à St. Louis, à 20h.

Avec toute une saison en jeu, chaque équipe sait maintenant à quoi s'en tenir ce soir. Les Braves et les Red Sox tenteront d'éviter de devenir les victimes d'effondrements historiques, alors que les Cards et les Rays ont la chance de couronner des remontées spectaculaires qui passeraient elles aussi dans les annales du sport.

Quelle soirée en perspective!

Et quelle fin de saison extraordinaire pour l'amateur de baseball!

Et la situation actuelle dans le baseball majeur offre un laboratoire incroyable pour Bud Selig, qui songe à modifier son format de séries éliminatoires. L'ajout d'un autre «wild card» pourrait bien donner lieu à des fins de saisons aussi spectaculaires à chaque année.

On s'en reparle demain...

>>> Suivez-moi sur Twitter

État des forces

Je vous invite à consulter les divers états des forces dans la NFL publiés aujourd'hui. D'abord celui de mon collègue Miguel Bujold, mais aussi ceux d'ESPN, de NFL.com et de Sports Illustrated. Ce dernier est normalement publié vers l'heure du midi. Vous le trouverez dans la section NFL.

Clavardage

D'ailleurs, ne manquez pas la chance de jaser football en direct avec Miguel aujourd'hui, de midi à 13h sur cyberpresse.ca.

Moneyball

Avec la sortie du film, Moneyball, de Michael Lewis, est sur toutes les lèvres ces jours-ci. Le livre, puis maintenant le film, ont fait du DG des A's d'Oakland une véritable légende. Mais est-ce que les faits sont à la hauteur de la légende? Non, si l'on en croit Allan Barra, du Atlantic, qui déconstruit le mythe de Moneyball.