Jean-Charles Lajoie sera un homme occupé dans la prochaine année. À la barre d’une émission radiophonique du matin et d’une émission télévisée de fin de journée, l’animateur sportif n’aura pas beaucoup de temps pour dormir.

Publié le 17 août
Katherine Harvey-Pinard
Katherine Harvey-Pinard La Presse

Voilà plusieurs mois qu’on sait que Jean-Charles Lajoie sera de retour au 91,9 Sports à la fin du mois d’août, lui qui avait quitté la radio sportive en 2018 afin de se joindre à TVA Sports. Il animera l’émission du matin en semaine, de 6 h à 9 h, en plus de conserver son émission télé JiC, de 17 h à 19 h.

Il s’agit pour lui d’un « retour à la maison », a indiqué le principal intéressé mercredi midi, à l’occasion du lancement de la programmation annuelle au Cabaret du Casino de Montréal. Pour l’homme de 51 ans, il n’était pas question de « choisir l’un ou l’autre ».

« Je ne peux pas être plus heureux, a-t-il lancé. Je vais faire l’aller, le retour, tout en variant, mais sur le même thème. C’est formidable. »

« Oui, mon cœur est en santé, a-t-il poursuivi en référence à son horaire des prochains mois. Mes tests sanguins sont bons. J’ai une garde rapprochée qui va bien prendre soin de moi. Je vais avoir une vie équilibrée, rangée. On m’a vu festoyer beaucoup dans les derniers mois parce que je savais que j’entrais au monastère. Et j’entre dans le plus beau des monastères. »

M. Lajoie ne doute pas d’être en mesure de bien distinguer ses deux émissions sportives. Parce que sa pensée « évolue » tout au long de la journée et de ses discussions.

« Le plus important là-dedans, c’est l’écoute, a-t-il soutenu. Je suis un passeur de rondelle. Je suis là pour mettre en valeur l’équipe, les chroniqueurs. Je ne serai jamais plus fort que le plus faible de mes maillons, donc je m’assure d’avoir des maillons forts et qu’ils rayonnent. »

La naissance de BPM Sports

Le 91,9 Sports promettait un lancement historique pour sa saison 2022-2023 et il n’a pas failli.

Dans une ambiance toute sportive sur le ring de boxe du Cabaret du Casino de Montréal, le président et chef de la direction de RNC Média, Robert Ranger, a annoncé que le 91,9 Montréal, le 100,9 Québec et le 96,5 Gatineau-Ottawa étaient maintenant regroupés sous une seule enseigne : BPM Sports.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Robert Ranger, président et chef de la direction de RNC Média

« Dès la création du 91,9 le 31 août 2015, on voulait en faire plus, a expliqué M. Ranger. Plus de sport, plus de territoire. C’était vraiment une idée qui ne s’en allait pas. »

Avec BPM Sports, RNC Média atteindra « 80 % des adultes de 18 ans et plus de la province ». Pour le directeur de la programmation du 91,9 Montréal, Yves Bombardier, il s’agit d’une nouvelle « historique ». « On est les précurseurs de quelque chose. On verra ce que ça donnera avec le temps, mais on y croit depuis huit ans environ », a-t-il indiqué à La Presse.

Le nom BPM fait référence aux « battements de cœur par minute », a-t-on expliqué dans une vidéo de présentation. Le message étant que le sport est « une histoire de cœur ».

La programmation

C’est le 29 août qu’aura lieu la rentrée officielle de BPM Sports. Et en matière de programmation, le réseau a mis le paquet.

Au total, une dizaine d’animateurs se succéderont en semaine. Les journées débuteront à 5 h 30 avec L’avant-match, animée par Daphnée Malbœuf, seule femme de la programmation à la barre d’une émission.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Daphnée Malbœuf

« D’être la première personne qui ouvre l’antenne, on voit le progrès qui a été réalisé dans les dernières années, a-t-elle affirmé à ce sujet. Il y a encore beaucoup de travail à faire, mais je pense que ça démontre la confiance de mes patrons à mon endroit.

« Souvent, on a le défaut, quand on donne un mandat de sport à une femme, que ce soit la “saveur féminine”. Ce que j’ai dit à mon patron, c’est que je vais juste être moi. Je ne veux pas que ce soit une saveur féminine nécessairement. C’est vrai que mon bagage, en tant que femme, est différent de celui de mes collègues masculins, mais je pense que c’est juste de continuer à prouver que les femmes parlent autant de sport que les hommes. »

Jean-Charles Lajoie prendra le relais dès 6 h avec son émission Jean-Charles Lajoie – Premier conteur. Il accueillera chaque jour de nombreux collaborateurs, dont l’ancien maire de Montréal Denis Coderre, qui se succéderont jusqu’à 9 h.

Les auditeurs retrouveront ensuite Gilbert Delorme et Benoit Roger dans La game, de 9 h à 11 h. Georges Laraque et Maxime Truman animeront Le monde de Georges de 11 h à 13 h 30, puis Maxime Van Houtte enchaînera avec L’estrade de 13 h 30 à 15 h 30.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Georges Laraque (au centre) et Maxime Truman (à droite)

Martin Lemay sera de retour pour Le retour des sportifs de 15 h 30 à 18 h 30 avec plusieurs collaborateurs, dont le journaliste de La Presse Mathias Brunet, Jason Pominville et l’actuel entraîneur des Coyotes de l’Arizona, André Tourigny.

« Je fais ça parce que j’aime le sport, a laissé tomber Lemay. J’aime parler avec les gens et je veux amener la discussion ailleurs. Je suis un petit peu tanné qu’on se pose la question : est-ce que c’est un centre ou un ailier ? Et qu’on en parle pendant huit jours. J’aime ça expliquer les stratégies, que les gens du milieu viennent expliquer. »

« Dans le fond, je veux juste faire le meilleur show possible », a-t-il ajouté.

Paul Houde, qui était jusqu’à tout récemment le joueur autonome le plus courtisé de la radio montréalaise, prendra le micro les fins de semaine, de 9 h à midi, avec son émission Les week-ends sportifs de Paul Houde.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Paul Houde

Notons que BPM Sports demeure la radio officielle du CF Montréal, du Rocket de Laval et d’Eye of the Tiger Management.