(Londres) Les compétitions sportives d’« élite » pourront se poursuivre dans les prochaines semaines en Angleterre, malgré le reconfinement d’un mois annoncé samedi par le gouvernement britannique pour lutter contre la pandémie de COVID-19, qui entrera en application à partir de jeudi.

Agence France-Presse

« Les déplacements vers le lieu de travail seront autorisés. Cela inclut (sans être exhaustif) le sport d’élite se déroulant à huis clos », a écrit sur Twitter le ministre de la Culture Oliver Dowden, qui dispose aussi du Sport dans ses attributions.  

Quelques minutes plus tôt, le premier ministre britannique Boris Johnson avait annoncé le reconfinement de l’Angleterre dès le 5 novembre et jusqu’au 2 décembre.

Le championnat anglais de soccer, interrompu trois mois la saison dernière en raison de la pandémie, devrait donc bénéficier de l’exemption évoquée par M. Dowden, au même titre que certaines courses hippiques, compétitions de tennis et de rugby.

Le Masters de tennis, qui réunit les huit meilleurs joueurs masculins de la saison, est notamment prévu à Londres du 15 au 22 novembre.

« Après l’annonce du premier ministre britannique, (le Masters de Londres) se déroulera comme prévu à huis clos », a déclaré l’ATP.

« Nous continuerons à travailler avec toutes les autorités compétentes, tant au niveau national que local, pour veiller à ce que toutes les mesures nécessaires soient mises en place pour assurer la sécurité de tous les participants au tournoi », ont poursuivi les organisateurs.

Le XV d’Angleterrek, qui vient de remporter le Tournoi des six nations, doit aussi participer en novembre à l’Autumn Nations Cup, une nouvelle compétition qui remplace les traditionnels tests et la verra recevoir la Géorgie et l’Irlande à Twickenham.

Le reconfinement annoncé samedi ne concerne pas l’Écosse, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord, le confinement relevant des autorités de chaque province britannique.

À l’échelle du Royaume-Uni, la pandémie a causé près d’un million de contaminations et plus de 46 000 décès, selon un décompte effectué samedi par l’AFP en milieu de journée.