L’annonce jeudi de l’annulation des championnats nationaux par l’organisme U Sports, qui supervise le sport universitaire canadien, jumelée à la suspension des activités pour l’ensemble des disciplines sportives universitaires au Québec a fait ressurgir le spectre de la perte d’une année sportive entière dans les universités québécoises.

Le Soleil

« Oui, on craint vraiment de perdre notre année au complet comme on a déjà perdu notre automne », a déclaré au Soleil Julie Dionne, directrice du Service des activités sportives de l’Université Laval. « Ce serait quelque chose d’exceptionnel, mais nous ne sommes pas les seuls à aller dans cette direction », ajoute Mme Dionne en mentionnant que les conférences Canada West et Ontario University Athletics venaient d’annuler les compétitions sportives de leur session d’hiver.

> Lisez le texte complet sur le site internet du Soleil