(Paris) Le Kényan Daniel Wanjiru, vainqueur du marathon de Londres en 2017, a été suspendu quatre ans pour des irrégularités dans son passeport biologique, a annoncé mercredi l’Unité d’intégrité de l’athlétisme.

Agence France-Presse

La charge retenue contre le coureur de 28 ans, qui était suspendu provisoirement depuis le 14 avril, est le « recours à une substance/méthode interdite ». Sa sanction prend effet rétroactivement à compter du 9 décembre 2019.

Outre son succès au marathon de Londres en 2017, Wanjiru avait pris la 8e place des Mondiaux de Londres cette année-là sur la même distance avant de terminer 5e du marathon de New York en 2018.