Y aura-t-il des ligues de sport étudiant cet automne au Québec ?

Alexandre Pratt
Alexandre Pratt La Presse

Les directions des écoles secondaires, des cégeps et des universités se rencontreront cette semaine pour faire le point sur la situation. « Il y aura des rencontres très intensives au cours des prochains jours. Des décisions pourraient être prises globalement, ou par discipline », a indiqué à La Presse le PDG du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ), Gustave Roel.

Pour le moment, tout est à l’arrêt. Enfin, presque.

Matchs hors concours

Des écoles secondaires ont organisé des matchs hors concours de football. C’est permis par la Santé publique, mais pas encore sanctionné par le RSEQ. Les cégeps ont repoussé de 10 jours la date limite pour inscrire une équipe de football dans le circuit étudiant. Ils ont maintenant jusqu’au 31 août pour le faire. C’est aussi la date butoir du football universitaire. Aucune université n’a encore confirmé officiellement ses intentions.

Pour le hockey, le RSEQ observe de près le déroulement des camps d’entraînement dans la Ligue midget AAA. Les parties interrégionales y sont permises. Mais pour l’instant, la mise en échec est interdite, et les alignements sont limités à dix patineurs et un gardien. « C’est un modèle que nous regardons », a expliqué M. Roel.

Pour la saison extérieure de soccer, une décision sera prise rapidement.

Pour le basketball et le volleyball, deux sports disputés à l’intérieur, il y aura des discussions au cours des prochains jours.

Par ailleurs, les directions des établissements recevront cette semaine un guide de procédures, préparé par le comité médical du RSEQ.