On attendait avec impatience le dernier week-end dans la NFL et nos attentes n'ont pas été vaines.

Publié le 16 janv. 2012
François Fournier LA PRESSE

D'abord, samedi, les Saints de La Nouvelle-Orléans et les 49ers de San Francisco se sont livrés tout un duel, au terme duquel l'équipe californienne a éliminé ceux que la plupart des observateurs voyaient remporter le Super Bowl par la marque de 36-32.



Plus tard en soirée, Tom Brady et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont mis un terme à la magie de Tim Tebow, en infligeant une correction de 45-10 aux Broncos de Denver.



Dimanche, les Ravens de Baltimore ont remporté un match plutôt terne contre les Texans de Houston par la marque de 20-13, tout juste avant que les Giants de New York n'éliminent les champions en titre, les Packers de Green Bay, par la marque de 37-20.



Les Packers, victimes de plusieurs revirements, échappées et passes ratées, étaient méconnaissables face aux Giants.



Mais Aaron Rodgers n'a pas tout perdu. Pour le consoler, il peut compter sur Miss America, qui lui a lancé publiquement un cri du coeur.



Un aperçu des matchs du week-end prochain: Ravens-Patriots et Giants-49ers.



>>> Suivez-moi sur Twitter



Nadal, sur une jambe


Rafael Nadal a remporté son premier match aux Internationaux d'Australie, mais son parcours risque d'être de très courte durée. En effet, l'Espagnol souffre d'une blessure au genou qui semble assez sérieuse.