La routine «Metallica» peut maintenant reposer en paix. Et ce, après avoir bien servi le duo canadien de nage synchronisée.

Marc Tougas LA PRESSE CANADIENNE

Avec plus de verve et de panache que jamais, Marie-Pier Boudreau-Gagnon et Élise Marcotte ont offert une performance à toutes fins utiles impeccable, jeudi, aux Jeux panaméricains. Elles ont ainsi permis au Canada de se qualifier pour l'épreuve des duos des Jeux olympiques de 2012.

«On est qualifiées!», a d'ailleurs lancé une Marcotte trépignant de joie au moment de venir commenter sa performance. On se sent tellement bien. C'est vraiment un bon feeling. C'est mission accomplie pour le duo.»

«Toute la saison était centrée sur les Jeux panam, a souligné Boudreau-Gagnon. Ça vient clôturer une très belle année. On continue de s'améliorer, et on voit qu'on a vraiment un beau potentiel en duo. Aujourd'hui, on a super bien nagé et on ne pouvait pas en demander plus. Une médaille d'or avec une belle performance...»

«...C'est vraiment la cerise sur le sundae», a complété Marcotte.

Seule l'équipe gagnante obtenait son billet pour Londres et les protégées de l'entraîneure Julie Sauvé n'ont pas manqué leur coup. Au contraire. Pour cette dernière représentation de leur programme libre inspiré par la musique de Metallica, elles ont raflé la médaille d'or par une marge de près de 10 points, grâce à un score de 188,988.

«C'était la dernière fois, donc c'est plaisant de bien le réussir, a déclaré Marcotte, de L'Ancienne-Lorette. C'est un programme qui a eu beaucoup d'impact ces deux dernières années, qui a marqué la synchro et Synchro Canada. Et maintenant, on va présenter une nouvelle routine l'année prochaine (aux JO).»

«On a quand même obtenu deux médailles d'or avec Metallica, aux Jeux du Commonwealth et maintenant aux Jeux panam, et c'est ce programme qui nous a donné une qualification, a fait remarquer Boudreau-Gagnon. C'est un beau programme, qu'il nous plaît de nager en compétition, mais vous n'avez encore rien vu!»

Jeudi, les juges ont accordé aux Canadiennes une note de 47,350 pour le mérite technique et de 47,638 au chapitre de l'impression artistique. Le total de 94,988 a été le meilleur du programme libre.

Boudreau-Gagnon et Marcotte avaient pris une avance de près de 4 points à l'issue du programme technique, mardi.

Le duo américain composé de Mary Christene Killman et Mariya Koroleva a décroché la médaille d'argent avec une récolte de 179,463 points. Les États-Unis devront maintenant passer par un tournoi mondial de qualification, au mois d'avril prochain à Londres, pour participer aux Jeux olympiques.

Le bronze a été attribué aux Brésiliennes Nayara Figueira et Lara Teixeira (177,413). Celles-ci ont devancé les Mexicaines Isabel Delgado et Nuria Lidon Diosdado, quatrièmes (173,663).

Boudreau-Gagnon et Marcotte ne célébreront leur exploit qu'en fin de journée vendredi, toutefois. Elles doivent encore disputer le programme libre par équipes.

Le Canada peut d'ailleurs s'attendre à obtenir une autre médaille d'or et qualification olympique, vendredi. La formation canadienne s'est bâtie une avance importante de plus de 5 points lors du programme technique disputé mercredi, avec un score de 94,875, devant les Américaines (89,750), les Brésiliennes (87,625) et les Mexicaines (86,750).

«Les filles sont très fébriles, a indiqué Sauvé à ce sujet. Quand je leur ai présenté leur routine vidéo sur écran géant (mercredi soir), elles ont vu que c'était une nage parfaite. Ça l'était tellement que les filles criaient de joie. Elles ont toutes compris, maintenant, que c'est possible de faire l'impossible.»

Natation: une troisième médaille pour McGregor

La nageuse québécoise de 18 ans Ashley McGregor a décroché sa troisième médaille des Jeux panaméricains, remportant l'épreuve du 200 m brasse.

Auteure du meilleur temps des préliminaires en matinée, l'athlète de Pointe-Claire a distancé ses principales opposantes dans les 50 derniers mètres pour compléter la course en deux minutes 28,04 secondes et se retrouver avec la médaille d'or.

«Trois médailles, je ne m'attendais vraiment pas à ça, a commenté McGregor à la sortie de la piscine. Surtout aussi tôt dans la saison. Jamais je n'aurais pensé que j'aurais pu être aussi rapide.

«Je savais qu'une médaille était à ma portée (au 200 m), d'autant plus que le 100 m brasse m'a vraiment donné confiance, a-t-elle ajouté. En m'entraînant pour le 200, j'ai beaucoup travaillé sur les 100 derniers mètres. Et je voulais vraiment gagner une médaille pour le Canada.»

Elle a devancé les Américaines Haley Jo Spencer (2:29,30) et Michelle McKeehan (2:30,51).

McGregor, l'un des beaux espoirs de l'équipe nationale B déléguée par Natation Canada à ces Jeux panam, avait déjà deux médailles de bronze à son palmarès.

En demi-finale en soccer

La sélection canadienne s'est par ailleurs assurée d'une place en demi-finale du tournoi de soccer féminin des Jeux panaméricains, jeudi, en s'imposant 1-0 contre l'Argentine. Le Canada a maintenant une fiche de 2-0 et affrontera le Brésil, samedi, à son dernier match du tournoi rotation.

Christina Julien a inscrit son deuxième but du tournoi à la 47e minute de jeu. Elle a souvelé le ballon par-dessus la gardienne argentine Elisabeth Minnig après avoir accepté un relais de Christine Sinclair depuis le côté gauche. À son premier match international senior, Rachelle Beanlands a réussi huit arrêts et signé le jeu blanc.

Deux jeunes joueuses des Comètes de Laval ont pris part au match. L'attaquante Amélia Pietrangelo a disputé 66 minutes de jeu à titre de partante après avoir marqué à titre de substitut, mardi, contre le Costa Rica. La défenseure Vanessa Legault-Cordisco a disputé la deuxième demie.

«L'entraîneur (John Herdman) a utilisé plusieurs jeunes joueuses pour la première fois cette semaine, alors il a fallu une vingtaine de minutes avant qu'on trouve notre cohésion, a commenté Legault-Cordisco. Dans mon cas, il m'a fallu aussi un peu de temps pour m'ajuster, mais je pense avoir bien fait. En défensive, j'ai récupéré plusieurs ballons.»

En badminton féminin, Michelle Li de Markham, en Ontario, a défait Joycelyn Ko 21-13 et 21-12 dans une finale toute canadienne.

Li, 20 ans, avait triomphé en double avec Alexandra Bruce, mercredi. Ko s'en tire tout de même avec une médaille de bronze en double, en compagnie de Grace Gao.

Dans le double mixte, Gao de Calgary a remporté l'or avec Tobias Ng de Vancouver.

Mo Zhang, d'Ottawa, a vaincu Xue Wu de la République dominicaine en finale du tennis de table féminin, ce qui qualifie le Canada pour Londres 2012.

Au squash féminin par équipe, la Torontoise Stephanie Edmison a permis au Canada d'inscrire une victoire de 2-1 contre le Mexique, pavant ainsi la voie à une participation au match pour la médaille d'or, plus tard, jeudi.

La Mexicaine Samantha Teran a remporté le premier duel 11-5, 11-4, 11-2 face à Miranda Ranieri. Samantha Cornell a ensuite créé l'égalité grâce à une victoire de 11-6, 11-8, 13-11 contre Imelda Salazar, avant qu'Edmison ne batte Nayelly Hernandez 11-8, 11-2, 11-2. Le Canada affrontera la Colombie en finale.

Du côté masculin, le Canada est au moins assuré d'une médaille de bronze. Les Canadiens affronteront en demi-finale les États-Unis, plus tard jeudi. Les équipes de squash qui perdent en demi-finales reçoivent automatiquement une médaille de bronze.

La cycliste Stephanie Roordas, de Calgary, a établi un record des Jeux panaméricains en poursuite individuelle, avec un chrono de trois minutes et 37,544 secondes. La marque précédente, signée en 1999 à Winnipeg, appartenait à l'Américaine Erin Mirella of the U.S.

Après quatre épreuves, Roordas est en troisième rang, derrière Angie Gonzalez du Venezuela et Sofia Arreola du Mexique.

Au hockey sur gazon, l'équipe masculine a amorcé son tournoi avec une victoire de 7-2 aux dépens de Trinité-et-Tobago. En softball féminin, le Canada s'est incliné 12-5 face aux États-Unis.

En handball masculin, les Canadiens l'ont emporté 28-25 contre le Venezuela. Troisième de son groupe, la brigade affrontera samedi la quatrième équipe de l'autre groupe, qui sera le Mexique ou les États-Unis. Une victoire permettrait au pays de se rendre au match qui déterminera les cinquième et sixième positions du tournoi.