(Tarrytown) Il est Pékinois et s’appelle Wasabi : cette boule de poils a remporté dans la nuit de dimanche à lundi le Westminster Dog Show, célèbre concours de beauté canine qui s’est transporté cette année, pour cause de pandémie, dans le cadre bucolique de Tarrytown, au nord de New York.

Agence France-Presse

Le concours se tient d’habitude en février, à Madison Square Garden. Mais pour cette 145e édition — c’est le rendez-vous annuel le plus ancien du calendrier américain, après le Kentucky Derby — le calendrier avait dû être décalé, et les habituelles foules de spectateurs proscrites.

Wasabi, âgé de 3 ans, a été couronné parmi sept finalistes dont Bourbon, un whippet, Mathew, un bouledogue français, Connor, un berger anglais, Striker, un samoyède, ou Boy, un West Highland White terrier.

Pour son propriétaire et éleveur, David Fitzpatrick — qui avait déjà emporté la prestigieuse récompense en 2012 avec un autre pékinois, Malachy - Wasabi combine « charisme, sens du mouvement et du spectacle ».

PHOTO TIMOTHY A. CLARY, AGENCE FRANCE-PRESSE

Wasabi, âgé de 3 ans, a été couronné parmi sept finalistes.

« Il est au top de sa forme et il est juste formidable », a souri l’éleveur après sa victoire sur l’émission Good Morning America.

Il a ajouté que Wasabi prendrait bientôt sa retraite, même s’« il aime les concours et a un caractère formidable ».

Le concours est réservé aux chiens à pedigree : il réunissait cette année plus de 2000 concurrents issus de plus de 200 races différentes, de toutes tailles, poils et formes.

Ils sont jugés non seulement sur leur tenue, leur posture, mais aussi l’adéquation de leurs réactions à certaines situations, selon qu’ils expriment la vigilance ou la joie qui s’imposent dans certaines circonstances.