Des scientifiques ont identifié un fossile de dent d'éléphant découvert dans la jungle amazonienne du nord du Brésil, ce qui tendrait à prouver la présence de pachydermes en Amérique du Sud il y a 45 000 ans, rapporte mardi le quotidien Folha de Sao Paulo.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Seuls les éléphants et les capybaras (un gros rongeur) ont des dents avec une telle structure laminaire, mais celles des capybaras ne font pas plus de cinq centimètres», alors que le fossile mesure environ douze centimètres, a déclaré le paléontologue Mario Cozzuol.

«On savait que les éléphants étaient allés jusqu'au Costa Rica, mais pas plus au sud», a ajouté ce scientifique de l'Université fédérale du Minas Gerais (sud-est).

Ce fossile d'une molaire a été découvert au début des années 90 par un chercheur de métaux précieux, qui a donné la pièce à l'Université fédérale du Rondonia (nord), mais ce n'est que des années plus tard qu'une étudiante a mis le doigt sur la structure laminaire de la dent.