Source ID:; App Source:

D'autres ossements sous le parvis de Notre-Dame

Les os d'une centaine de cadavres du cimetière... (Photo: André Tremblay, La Presse)

Agrandir

Les os d'une centaine de cadavres du cimetière de Montréal avaient également été découverts sous le parvis de la basilique Notre-Dame entre 2004 et 2006.

Photo: André Tremblay, La Presse

Des ouvriers ont mis au jour hier des ossements humains sous le parvis de la basilique Notre-Dame. Ces sépultures datent du Régime français: un cimetière existait à cette époque le long de l'ancienne basilique, inaugurée en 1683 et démolie en 1830.

La découverte, qui a eu lieu dans le cadre de travaux municipaux dans la rue Saint-Sulpice, n'est pas complètement une surprise. «On sait qu'il y avait un cimetière autour de l'ancienne basilique, qui était plus petite que celle d'aujourd'hui», explique Catherine Roberge, relationniste au musée Pointe-à-Callière. «C'était le deuxième ou le troisième cimetière de Montréal.»

 

Les os d'une centaine de cadavres de ce cimetière avaient été exhumés et transférés au cimetière Notre-Dame-des-Neiges lors d'une campagne de fouilles au même endroit entre 2004 et 2006. La campagne avait été immortalisée par un documentaire de la maison de production montréalaise Train d'enfer, qui a reçu en 2007 un prix de l'Association canadienne d'archéologie pour son travail. Des dizaines de milliers d'internautes ont visionné le documentaire sur l'internet, selon Pierre Fauteux, de Train d'enfer.

«On savait qu'il restait probablement d'autres ossements, dit M. Fauteux. Le cimetière n'avait pas été complètement délimité lors des fouilles.»

Les ossements découverts mercredi pourraient-ils être ceux d'un personnage célèbre? Probablement pas, selon M. Fauteux. «Les archéologues nous avaient dit que le cimetière recevait les villageois, et que les notables étaient enterrés dans la crypte de la basilique.»

La première chapelle de Montréal a été construite dès la fondation de la ville. Située à la pointe à Callière, elle était au départ dirigée par les Jésuites, mais les Sulpiciens ont été chargés de l'édification de la basilique proprement dite, en 1672 (de style baroque). Cette première basilique a été jugée trop exiguë dès 1800, et un architecte new-yorkais a été choisi pour construire la basilique actuelle.

Selon le site Mémoire du Québec, le cimetière de Montréal était situé jusqu'en 1654 à la pointe à Callière, puis jusqu'en 1672 dans le jardin du premier Hôtel-Dieu, coin Saint-Paul et Saint-Sulpice. Le cimetière situé sous le parvis de la basilique a été fermé en 1796.

Pour visionner le documentaire: https://www.vieux.montreal.qc.ca/comm_14/comm_14.htm

 




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer