Source ID:; App Source:

Deux tombes datant de 4300 ans découvertes en Égypte

Deux tombes datant d'il y a 4300 ans... (Photo: AP)

Agrandir

Deux tombes datant d'il y a 4300 ans ont été découvertes à Saqqara, en Égypte.

Photo: AP

Rebecca Santana
Associated Press
Saqqara, Égypte

Deux tombes datant d'il y a 4300 ans, qui ont été découvertes à Saqqara, en Égypte, montrent que la vaste nécropole située au sud du Caire est encore plus grande que ce que l'on pensait auparavant, a affirmé lundi le patron des archéologues égyptiens, Zahi Hawass.

Ces tombes en pierres ont été construites pour des responsables de haut rang: l'un dirigeait de carrières dont on extrayait des pierres pour construire des pyramides, alors que l'autre -une femme- était chargé de fournir des saltimbanques aux pharaons.

«Nous annonçons aujourd'hui une découverte majeure à Saqqara, la découverte de deux nouvelles tombes, remontant à 4300 ans», a expliqué Zahi Hawass, en faisant visiter lundi à des journalistes le site, qui s'étend sur près de huit kilomètres.

Cette découverte pourrait bien en annoncer d'autres dans la grande nécropole de Saqqara, située à 19 kilomètres au sud de la capitale, Le Caire, a-t-il ajouté.

«Cela signifie que le cimetière royal est plus grand que nous pensions», a déclaré Saleh Souleimane, l'archéologue responsable de l'excavation des deux tombes.

Des hiéroglyphes ornent l'entrée des tombes découvertes à... (Photo: Reuters) - image 2.0

Agrandir

Des hiéroglyphes ornent l'entrée des tombes découvertes à Saqqara.

Photo: Reuters

Une des tombes fait à peu près un mètre de large et 2,75 mètres de long, et une description de l'homme pour lequel elle a été construite, Yaamat, figure au-dessus de l'entrée. Sur la deuxième tombe, qui est deux fois plus grande, figurent des inscriptions et l'image d'une femme assise.

Le Dr Aidan Dodson, chercheur en archéologie et en anthropologie à l'Université de Bristol, en Angleterre, estime que si les tombes en elles-mêmes ne présentent pas une importance particulière, d'autres découvertes plus importantes pourraient suivre.

Depuis environ 150 ans, des recherches archéologiques entreprises à Saqqara ont permis de mettre à jour une vaste nécropole de pyramides, tombes et autres complexes funéraires.

D'après Zahi Hawass, seuls 30% des monuments d'Égypte ont été découverts, alors que le reste est encore enfoui sous du sable.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer