La propriété du premier ministre située à Outremont a finalement trouvé preneur, après avoir été remise sur le marché en mars.

Sylvain Sarrazin
Sylvain Sarrazin La Presse

La vente, qui a eu lieu la semaine dernière, a été confirmée à La Presse par le courtier responsable du dossier, Joseph Montanaro. Une photo de ladite maison estampillée de la mention « récemment acquise » est en effet visible sur son site internet. Hormis le fait que l’acquéreur est « un acheteur local avec qui [il] travaille de longue date », le courtier n’a pas souhaité donner plus de détails sur la transaction, notamment au sujet du prix de vente final. D’après nos sources, celui-ci serait inférieur à celui affiché lors de la mise en marché ce printemps, qui s’élevait à 4 995 000 $. Sa valeur foncière s’élève à 5 467 600 $ selon l’évaluation municipale de 2021.

La résidence outremontaise, qui se démarque par son style victorien, compte huit chambres, cinq salles de bain, un solarium et plusieurs salles de réception.

  • PHOTO ARCHIVES DU SITE INTERNET DU COURTIER

  • PHOTO ARCHIVES DU SITE INTERNET DU COURTIER

  • PHOTO ARCHIVES DU SITE INTERNET DU COURTIER

  • PHOTO ARCHIVES DU SITE INTERNET DU COURTIER

  • PHOTO ARCHIVES DU SITE INTERNET DU COURTIER

1/5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

François Legault et sa femme Isabelle Brais l’avaient achetée en 1998, puis tenté de la revendre une première fois en 2015, pour un montant semblable à celui demandé récemment. Le directeur des relations médias du premier ministre avait indiqué à La Presse en mars dernier que le couple avait l’intention de rester à Montréal, mais dans une demeure moins grande.