Le premier ministre François Legault a mis en vente sa maison d’Outremont, au prix de 5 millions de dollars.

Tommy Chouinard Tommy Chouinard
La Presse

« Cette magnifique demeure victorienne est sise sur un incroyable lot de 18 000 pieds carrés avec piscine creusée chauffée », huit chambres à coucher, cinq salles de bain, un solarium, des salles de réception et trois stationnements intérieurs, peut-on lire dans la fiche descriptive du courtier immobilier Joseph Montanaro.

François Legault a l’intention de « rester à Montréal, mais il veut quelque chose de plus petit », explique son directeur des relations médias, Manuel Dionne. Le prix demandé s’élève très précisément à 4,995 millions. En 2015, le chef caquiste et sa femme, Isabelle Brais, avaient déjà tenté de vendre leur demeure à un prix semblable, 4,9 millions.

On rapportait alors que le couple avait payé 1,15 million pour cette maison en 1998, selon le dernier acte de vente de la propriété. Le cofondateur d’Air Transat faisait son entrée en politique la même année, dans le gouvernement péquiste de Lucien Bouchard. La valeur de la résidence s’élève à 5,4 millions, d’après le rôle d’évaluation foncière.