(Kaboul) Les talibans ont réitéré samedi leur appel au départ de « toutes les troupes étrangères » d’Afghanistan après la date-butoir pour le retrait des forces américaines fixée au 11 septembre.

Agence France-Presse

« Chaque pouce du sol afghan, la sécurité des aéroports, des représentations diplomatiques et des ambassades étrangères doivent être placées sous la responsabilité des Afghans », insiste l’Émirat islamique (talibans) dans un communiqué.

Cette mise en garde intervient après que la Turquie a proposé cette semaine, selon les médias turcs, de maintenir des forces militaires sur le sol afghan pour garantir la sécurité de l’aéroport de Kaboul.

« La présence de toutes forces étrangères, quel que soit leur nom, dans notre patrie, est inacceptable pour le peuple afghan et l’Émirat islamique », préviennent-ils se référant à « certaines informations de presse ».

« En conséquence, personne ne doit espérer garder une présence militaire ou sécuritaire dans notre pays ».  

« Si certains font une telle erreur, le peuple afghan et l’Émirat islamique les considéreront comme des occupants et réagiront comme ils l’ont fait par le passé avec les envahisseurs. Il en ira de leur responsabilité », selon les termes du communiqué.

Dans une déclaration cette semaine, le ministre turc de la Défense Hulusi Akar, commentant des informations de presse, a indiqué que son pays souhaitait garder une présence militaire en Afghanistan, principalement à l’aéroport de Kaboul – principale porte d’entrée et de sortie de ce pays enclavé au cœur de l’Asie centrale – si l’OTAN s’engage à apporter un soutien financier et logistique.

« Dans ce cas, nous pourrons rester à l’aéroport international Hamid Karzai. Nous attendons une réponse concernant nos conditions », a déclaré le ministre à la presse, reconnaissant que cette éventualité a déjà été discutée avec les Américains.

Une telle décision pourrait être évoquée lors du sommet de l’Alliance atlantique lundi à Bruxelles.

À ce stade, seule l’ambassade australienne a fermé ses portes le mois dernier et évacué son personnel. Les autres représentations occidentales n’ayant rien annoncé sur ce plan.