Source ID:; App Source:

Al-Qaeda: Obama «n'a rien changé» à la vision des États-Unis 

Ayman al-Zawarhiri... (Photo: AP)

Agrandir

Ayman al-Zawarhiri

Photo: AP

Agence France-Presse
Washington

Le président américain Barack Obama «n'a rien changé» à la perception qu'ont les musulmans des États-Unis, a estimé le numéro deux d'Al-Qaeda, Ayman al-Zawahiri, dans une nouvelle vidéo diffusée sur internet, a rapporté lundi le centre de surveillance de sites islamistes SITE.

«Le nouveau président Obama n'a rien changé à l'image de l'Amérique envers les musulmans et les opprimés», a déclaré Ayman al-Zawahiri, selon des extraits de ses déclarations publiés par SITE.

«C'est l'Amérique qui continue de tuer des musulmans en Palestine, en Irak et en Afghanistan», a accusé le numéro deux d'Al-Qaeda dans la vidéo diffusée dimanche.

«C'est l'Amérique qui vole leurs richesses, occupe leur terre et soutient le vol, la corruption et les dirigeants-traîtres dans leurs pays. Et en conséquence, le problème n'est pas résolu. Il semble plutôt se détériorer et empirer», a-t-il ajouté.

Selon Ayman al-Zawahiri, l'administration Obama affiche un nouveau visage mais mène en réalité la même politique que celle de son prédécesseur George W. Bush.

«L'Amérique est venue vers nous avec un nouveau visage, tentant de nous tromper; un visage qui parle de changement, mais (qui vise) à nous changer, pour que nous abandonnions notre foi et nos droits, pas à changer leurs crimes, leurs agressions, leurs vols et leurs scandales», a-t-il dit.

Barack Obama a effectué début avril sa première visite dans un pays musulman, en Turquie, où il a assuré que les États-Unis ne sont pas et ne seront jamais en guerre contre l'Islam, ajoutant que les liens entre les États-Unis et le monde musulman ne pouvaient se résumer à l'opposition au terrorisme.

Le numéro deux d'Al-Qaeda a également affirmé que la nouvelle stratégie mise en place en mars par M. Obama en Afghanistan conduirait à la défaite des États-Unis, à l'instar de celles de l'Union soviétique et de la Grande-Bretagne dans ce pays auparavant.

Il a également affirmé que les États-Unis voulaient instaurer une démocratie à l'occidentale au Proche Orient, et uniquement quand cela sert leurs intérêts.

«La croisade occidentale nous a montré la vérité de leur démocratie, de leur liberté, de leur justice et de leurs droits de l'homme, pas de nos hommes, mais le droit de l'homme occidental de réduire en esclavage tous les hommes différents de lui car qui n'est pas Occidental n'est pas considéré comme appartenant à la race humaine», a-t-il affirmé.

Lors de sa visite en Turquie, Barack Obama avait également affirmé que la religion de son père musulman, ainsi que son enfance en Indonésie, faisaient de lui un président américain différent. «Les États-Unis ont été enrichis par les musulmans américains», avait-il déclaré, avant d'ajouter: «beaucoup d'autres Américains ont des musulmans dans leur famille ou ont vécu dans un pays à majorité musulmane. Je le sais parce que je suis l'un d'entre eux».

 

 

 




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer