Publié le 10 mars
Éric-Pierre Champagne
Éric-Pierre Champagne La Presse
  • Les représentants ukrainiens et russes n’ont pas réussi à s’entendre sur un cessez-le-feu.
  • Des chars russes sont arrivés jeudi à la lisière nord-est de la capitale de l’Ukraine, Kyiv.
  • Moscou a annoncé que des couloirs humanitaires étaient mis en place pour permettre aux Ukrainiens de fuir vers la Russie.
  • La guerre se poursuit également sur le front de l’information. Les autorités russes ont nié avoir attaqué Marioupol et qualifié de « mise en scène » la frappe contre un hôpital.
  • Les conséquences économiques du conflit se font sentir un peu partout dans le monde. Le Fonds monétaire international a annoncé qu’il allait abaisser sa prévision de croissance mondiale en raison de la guerre en Ukraine.
  • La Banque centrale européenne a abaissé sa prévision de croissance et revu à la hausse celle concernant l’inflation.
  • Aux États-Unis, les prix à la consommation, au plus haut depuis 1982, ont atteint un nouveau record, entre autres en raison des prix de l’essence.
  • La guerre pourrait avoir de sérieuses conséquences dans un contexte d’urgence climatique. Les pays du G7 ont demandé jeudi aux pays producteurs de gaz et de pétrole d’augmenter leurs livraisons pour faire face à la hausse des prix de l’énergie et au risque de pénurie.
  • Le Canada égalera à hauteur de 30 millions de dollars les dons faits à la Croix-Rouge afin de venir en aide aux Ukrainiens, a annoncé le premier ministre Justin Trudeau au cours de son passage en Pologne.

Avec l’Agence France-Presse, La Presse Canadienne et Reuters