(Athènes) Un djihadiste présumé, soupçonné d’appartenir au groupe État islamique (EI), a été arrêté lundi à Athènes, selon un communiqué de presse de la police grecque.

Agence France-Presse

« Les services antiterroristes grecs ont arrêté dans le centre d’Athènes un étranger accusé d’appartenir à l’organisation terroriste ÉI », indique ce bref communiqué.  

Il sera transféré mardi devant le parquet d’Athènes, selon ce texte.

Le djihadiste présumé est un ressortissant irakien, selon l’Agence de presse grecque ANA.

Les autorités grecques ont arrêté cet homme de 34 ans quelques jours après avoir été informées que le suspect était recherché à l’étranger en tant que membre de l’EI. Selon l’ANA, il participait à des activités de l’EI depuis 2014.  

Arrivé en Grèce en 2018 avec sa femme et leurs quatre enfants, le djihadiste présumé avait alors fait une demande pour obtenir l’asile. Sa demande a toutefois été rejetée par deux fois par les services d’asile et il a déposé un ultime recours auprès du tribunal administratif, dont la décision n’a pas été rendue, selon l’ANA.