(Lisbonne) Le Portugal, confronté à une recrudescence de l’épidémie de coronavirus due au variant Delta, a franchi mercredi la barre des 2300 nouveaux cas en 24 heures, selon le bilan des autorités sanitaires.

Agence France-Presse

Le pays de 10 millions d’habitants a enregistré 2362 nouvelles contaminations, dont 1386 dans la région de Lisbonne. Au niveau national, il s’agit du plus haut niveau depuis la mi-février.

Les hospitalisations en hausse

Avec 504 personnes admises dans les hôpitaux, dont 120 aux soins intensifs, les hospitalisations continuaient également de progresser, selon la Direction générale de la santé (DGS).

Le variant Delta du coronavirus, qui a provoqué un rebond des contagions au Portugal ces dernières semaines, est devenu prédominant dans le pays, selon les données rendues publiques par la DGS.

Pour tenter de contenir ce variant plus contagieux, le gouvernement a décidé la semaine dernière de resserrer les mesures dans les municipalités les plus touchées.

Les horaires et la capacité d’accueil des restaurants ont de nouveau été réduits, notamment à Albufeira dans la région touristique de l’Algarve (sud) et à Lisbonne.

Écoles fermées

Dans la capitale portugaise, des restrictions de déplacements entre la région du grand Lisbonne et le reste du pays sont en vigueur le week-end, tandis qu’en Algarve les écoles élémentaires de cinq municipalités ont été fermées jusqu’à la fin de l’année scolaire.

Face à la hausse des nouveaux cas observée, l’Allemagne a décidé vendredi que seuls les ressortissants ou résidents allemands en provenance du Portugal seront désormais autorisés à entrer sur son territoire, en respectant une quarantaine.

Mercredi, le chef du gouvernement portugais Antonio Costa, cas contact d’un de ses collaborateurs positif à la COVID-19, a été placé à l’isolement bien que testé négatif et ayant déjà reçu les deux doses du vaccin contre le virus, a expliqué son cabinet.

Au Portugal, plus de 50 % de la population a déjà reçu une première injection et 32 % est complètement vaccinée, selon les dernières données de la DGS.

Depuis le début de la pandémie, les autorités sanitaires du Portugal comptent 17 096 morts et 879 557 personnes infectées.