(Moscou) Trois soldats russes ont été tués mardi par le déclenchement accidentel de leur siège éjectable au démarrage de leur bombardier stratégique Tupolev Tu-22m près de Kalouga, a annoncé le ministère de la Défense aux agences de presse russes.

Agence France-Presse

« Le 23 mars au cours des préparatifs de vol au sol d’un Tu-22m […], le système de siège éjectable s’est enclenché accidentellement », selon le ministère, qui ajoute que « du fait de l’altitude insuffisante pour l’ouverture des parachutes, trois membres d’équipages » sont morts.

Un quatrième militaire a survécu et a été hospitalisé, a précisé une source militaire citée par l’agence de presse publique TASS. Une commission d’enquête a été envoyée sur place, a précisé le ministère de la Défense.

PHOTO WIKIPÉDIA

Un bombardier stratégique Tupolev Tu-22m

La base aérienne de Chaïkovka, dans la région de Kalouga, héberge plusieurs types de bombardiers stratégiques russes dont certains ayant participé à la guerre en Syrie, où la Russie s’est engagée en 2015 en soutien au régime de Bachar al-Assad.

Le Tupolev Tu-22 m est un bombardier stratégique dont le premier vol remonte à 1977, pouvant accueillir quatre pilotes et membres d’équipage.  

En janvier 2019, un Tupolev Tu-22m s’était déjà écrasé à l’atterrissage près de Mourmansk, au nord de la Russie, tuant trois de ses membres d’équipage et en blessant un autre.