(Copenhague) Un Danois de 24 ans, arrêté au printemps après avoir acheté une arme à feu, va être jugé pour préparation d’une « attaque terroriste », a annoncé lundi le parquet.

Publié le 15 févr. 2021
Agence France-Presse

Cet homme, originaire de Copenhague, a été arrêté en avril immédiatement après l’achat d’une arme à feu et de munitions, puis a été placé en détention provisoire.

« Nous sommes d’avis que l’arme à feu que l’homme a achetée aurait dû être utilisée pour mener une attaque terroriste au Danemark ou à l’étranger. Il a échoué, car il a été arrêté immédiatement après l’achat »,  a expliqué la procureure Lise-Lotte Nilas, citée dans un communiqué.

« Nous le poursuivons maintenant pour tentative de terrorisme », a-t-elle précisé, sans donner de détails sur une cible éventuelle.  

Les renseignements danois, qui ont déjoué de nombreux attentats ces dernières années, considèrent la menace d’attentat visant le Danemark comme « sérieuse », six ans après une double attaque à motivation islamiste à Copenhague.

L’accusé risque plus de quatre ans de prison. Le parquet réclame également la déchéance de sa nationalité danoise et son expulsion assortie d’une interdiction permanente d’entrée sur le territoire.

Dans une autre affaire, les autorités danoises et allemandes ont estimé vendredi avoir déjoué un possible attentat djihadiste après une série d’arrestations dans les deux pays.