(Ankara) Un incendie samedi dans un hôpital à Gaziantep, dans le sud-est de la Turquie, a fait dix morts, tous des patients ayant contracté la COVID-19, a annoncé le ministre turc de la Santé.

Agence France-Presse

L’incendie est survenu dans le service des soins intensifs de cet établissement consacré aux personnes souffrant de cette maladie, à la suite de l’explosion d’un tube d’oxygène d’un respirateur artificiel.

Les autres patients affectés par le sinistre ont été transférés vers d’autres hôpitaux de la région.

« Nous sommes profondément attristés par cet évènement tragique », a réagi Fahrettin Koca, le ministre turc de la Santé qui s’est rendu sur place.

Les images diffusées par la presse locale montrent un service des soins intensifs complètement dévasté, avec des lits carbonisés.

La Turquie a enregistré plus de deux millions de cas de COVID-19, dont plus de 17 600 ont été mortels.

Confrontée à une flambée du nombre des cas de cette maladie, la Turquie a renforcé fin novembre les mesures en place avec l’introduction d’un couvre-feu total pendant le weekend et partiel en semaine.