(Paris) La France a approché dimanche les deux millions de cas de COVID-19 depuis le début de l’épidémie, et le nombre d’entrées en réanimation était au plus bas depuis trois semaines, selon les chiffres quotidiens de Santé publique France.

Agence France-Presse

Le nombre de cas positifs a grimpé à 1 981 827, soit 27 228 de plus en un jour, d’après les autorités sanitaires.

Il suffirait donc d’un peu plus de 18 000 nouveaux cas quotidiens, chiffre dépassé tous les jours depuis la fin octobre, pour atteindre les deux millions de personnes testées positives depuis le début de l’épidémie.

Le pays a enregistré un total de 44 548 décès dus à la maladie, dont 302 à l’hôpital sur les dernières 24 heures (contre 359 la veille).

Le nombre de personnes hospitalisées en réanimation semble, lui, être en train de se stabiliser, alors qu’il n’avait cessé d’augmenter depuis début août. Les autorités sanitaires font état de 4880 patients en réanimation, donc dans un état grave, contre 4855 la veille et 4887 l’avant-veille.

En 24 heures, 270 personnes sont entrées en réanimation, soit le chiffre le plus faible depuis le 26 octobre. Lors de la semaine écoulée, le nombre d’entrées en réanimation ou services de soins intensifs dépassait les 450 quasiment tous les jours.

Le nombre de personnes hospitalisées a en revanche battu un record, à 33 050. Lors du pic épidémique du printemps, il avait atteint un maximum de 32 292 mi-avril, époque où plus de 6500 personnes étaient en réanimation.

Santé publique France a recensé 1574 nouvelles hospitalisations en un jour.

Le taux de positivité diminue, à 16,9 %, contre 19,8 % lundi.

Les effets du deuxième confinement, qui a débuté le 30 octobre, devraient se manifester prochainement, au point que le premier ministre Jean Castex avait évoqué jeudi une éventuelle réouverture des commerces « non essentiels » à partir du 1er décembre.