(Madrid) Le gouvernement catalan a ordonné vendredi la fermeture des discothèques et bars de nuit de cette région du nord-est de l’Espagne pour faire face à une augmentation des cas de contamination au nouveau coronavirus.

Agence France-Presse

La Protection civile régionale a interdit aussi les salles de concert disposant d’une piste de danse et impose un couvre-feu à minuit sur les établissements de jeux, les casinos, les bars et les restaurants.

La mesure, effective samedi et pour deux semaines, a été décidée alors que le pays enregistrait 280 nouveaux cas de COVID-19 en 24 heures, trois fois plus qu’il y a deux semaines.

Près de la moitié des nouveaux cas ont été enregistrés en Catalogne, où les autorités ont demandé il y a une semaine aux 4 millions d’habitants de la capitale régionale, Barcelone, de se confiner sauf urgence.

À peine un mois après la levée d’un strict confinement, l’Espagne voit une explosion du nombre de contaminations au nouveau coronavirus, qui a déjà fait 28 432 morts et infecté plus de 272 000 personnes.

Le premier ministre français Jean Castex a d’ailleurs « vivement recommandé » vendredi aux Français d’« éviter » de se rendre en Catalogne. La frontière reste néanmoins ouverte.