(Cremona) Une association humanitaire évangéliste américaine a installé vendredi un hôpital provisoire à Crémone, avec une unité de soins intensifs pour les pathologies respiratoires, a constaté un journaliste de l’AFP.

Agence France-Presse

« Nous sommes venus parce que nos frères et nos sœurs italiens souffrent », a expliqué Kelly Suter, qui dirige le nouvel hôpital, où à terme 68 lits doivent être installés, dont une partie de soins intensifs.  

À 90 kilomètres au sud-est de Milan (nord), Crémone est en Lombardie, la région la plus touchée par la pandémie de coronavirus, avec plus de 2500 morts.  

Le responsable de la santé de la région lombarde a relevé que l’aide de l’organisation américaine était la bienvenue, l’hôpital de Crémone étant, comme tous ceux de Lombardie, débordé par l’afflux de malades qui continuent d’arriver.

Mais cet hôpital « a aussi une valeur symbolique », a souligné le responsable. « Des hommes et des femmes viennent de l’autre bout du monde pour nous aider et travailler avec nous à la défaite du coronavirus. C’est magnifique ».  

Les premiers malades devaient être accueillis vendredi dans l’hôpital dont l’installation va se poursuivre ce week-end. Selon Samaritan’s Purse, l’association humanitaire américaine qui offre cet hôpital, quelque 70 médecins, infirmières et techniciens vont y travailler.  

L’organisation américaine a envoyé des équipes pour répondre à des désastres humanitaires comme l’épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo, le cyclone Idai au Mozambique, l’ouragan Dorian aux Bahamas, a indiqué le groupe.