Source ID:13b0f2fc3d5d3797a0bbad0e7c76f1c8; App Source:StoryBuilder

Mer d'Azov: un vol d'observation américain mené au-dessus de l'Ukraine

La Russie a arraisonné le 25 novembre trois navires... (Photo SEGA VOLSKII, archives AFP)

Agrandir

La Russie a arraisonné le 25 novembre trois navires de guerre ukrainiens qui tentaient de pénétrer de la mer Noire à celle d'Azov, capturant les 24 marins à leur bord.

Photo SEGA VOLSKII, archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Le Pentagone a annoncé jeudi avoir mené un vol d'observation au-dessus de l'Ukraine pour réaffirmer le soutien des États-Unis envers ce pays après l'arraisonnement de navires de guerre ukrainiens par la Russie en mer d'Azov.

« Les États-Unis et des alliés ont mené aujourd'hui un vol d'observation extraordinaire conformément au traité Open Sky », a indiqué le ministère américain de la Défense dans un communiqué.

Le traité dit Open Sky (Ciel ouvert) permet aux 34 pays signataires des accords de la Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe (CSCE) de survoler leurs territoires respectifs pour vérifier leurs mouvements militaires et les mesures de contrôle des armements des uns et des autres.

Le calendrier de ces vols est annoncé à l'avance et le terme « extraordinaire » signifie que ce survol-là a été mené en dehors du calendrier ordinaire.

« La date choisie pour ce vol est destinée à réaffirmer l'engagement des États-Unis envers l'Ukraine et leurs autres partenaires », a précisé le ministère.

« L'agression russe non provoquée contre des navires de guerre ukrainiens dans la mer Noire, près du détroit de Kerch, représente une escalade dangereuse après une série d'actes de plus en plus provocateurs et menaçants », a poursuivi le Pentagone.

Dans un tweet, le bureau du contrôle des armements du ministère américain des Affaires étrangères (AVC) a précisé que des observateurs canadiens, allemands, français, roumains et britanniques avaient participé à cette mission d'observation à bord d'un avion de surveillance OC-135.

« Les États-Unis cherchent à avoir de meilleures relations avec la Russie, mais cela ne peut se produire tant que ses actes illégaux et déstabilisateurs se poursuivent en Ukraine et ailleurs », a conclu le Pentagone.

La Russie a arraisonné le 25 novembre trois navires de guerre ukrainiens qui tentaient de pénétrer de la mer Noire à celle d'Azov, capturant les 24 marins à leur bord.

Il s'agit de la première confrontation militaire ouverte entre Moscou et Kiev depuis l'annexion en 2014 par la Russie de la péninsule ukrainienne de Crimée et le début la même année d'un conflit armé dans l'est de l'Ukraine entre forces gouvernementales et séparatistes prorusses.

Kiev et l'Occident accusent la Russie d'avoir été l'instigatrice de cette guerre, qui a fait plus de 10 000 morts, et de soutenir militairement les séparatistes, ce que Moscou nie farouchement malgré de nombreuses preuves.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer