L'état d'urgence a été décrété mercredi dans le centre de la Serbie après un séisme de magnitude 5,3 dans la région, qui a fait au moins deux morts et 50 blessés.

Publié le 3 nov. 2010
ASSOCIATED PRESS

Selon l'Institut américain de géologie, le séisme de puissance modérée s'est produit tôt mercredi matin à 125 kilomètres au sud de Belgrade.

La zone la plus touchée est celle de la ville de Kraljevo, qui compte 70 000 habitants, où des bâtiments ont été détruits ou endommagés. Le séisme a également laissé une partie de la ville sans électricité, eau courante, ni ligne téléphonique.

Le ministre de l'Intérieur Ivica Dacic a précisé qu'un homme et son épouse, âgés tous deux de 68 ans, avaient été tués dans la banlieue de Kraljevo par l'effondrement du toit et du premier étage de leur maison.

Le séisme -le plus fort à secouer la Serbie depuis 2000- a été ressenti jusqu'à Belgrade, où certains habitants paniqués sont sortis de chez eux en courant. Plus tôt pendant la journée, des secousses plus modérées avaient été ressenties à Sarajevo et à Mostar, une ville du sud de la Bosnie.

Le premier ministre serbe Mirko Cvetkovic a promis de venir en aide aux victimes.

À Kraljevo, plusieurs immeubles plus anciens ont été endommagés, dont un hôpital et l'hôtel de ville. Plusieurs voitures ont été détruites par des blocs de ciment qui se sont détachés des édifices.

Plusieurs répliques ont été ressenties mercredi.