(New York) Les restaurants de New York ne pourront plus servir des clients à l’intérieur à partir de lundi, a annoncé vendredi le gouverneur de l’État Andrew Cuomo, pour tenter d’endiguer l’augmentation des cas de COVID-19.

Agence France-Presse

Suspendu durant cinq mois, le service en salle avait été de nouveau autorisé à partir du 30 septembre, avec une jauge maximum de 25 % de la capacité initiale de l’établissement.

Mais après avoir maintenu la transmission du virus à des niveaux faibles durant plusieurs mois, l’État de New York connaît une accélération du nombre de cas positifs et d’hospitalisations liées à la maladie.

Un membre de l’équipe d’Andrew Cuomo avait indiqué mercredi que le service à l’intérieur était la source de contamination qui connaissait la plus forte croissance dans l’État de New York.

Au moins 1000 restaurants ont fermé leurs portes à New York depuis mars, sous le coup d’une situation économique intenable, selon le site culinaire Eater.

Selon un sondage publié vendredi par l’Association des restaurants de l’État de New York, 54 % des restaurateurs prévoient de devoir fermer définitivement leur établissement dans les six mois s’ils ne reçoivent pas de soutien financier du gouvernement.

Pour compenser partiellement les restrictions liées au service à l’intérieur, la ville de New York a mis en place un programme permettant à de nombreux restaurants de créer ou d’agrandir leur espace extérieur.

Avec l’arrivée de l’hiver, beaucoup ont installé des tentes et des radiateurs, sur le trottoir ou même directement sur la rue, qui rencontrent un certain succès.

PHOTO ANDREW KELLY, ARCHIVES REUTERS

« Je pense que c’est raisonnable », a commenté le gouverneur Cuomo au sujet de la décision, rappelant que la jauge autorisée n’était que de 25 % jusqu’ici. « Et ce n’est pas définitif. […] C’est pour une brève période ».

Ne pas durcir les restrictions en pleine résurgence de la pandémie serait « courir le risque d’un reconfinement total », a prévenu Andrew Cuomo.

Vendredi, le maire de New York, qui n’a pas autorité en la matière, a estimé lui aussi qu’avec la hausse des indicateurs sanitaires, « il [était] temps de suspendre le service à l’intérieur ».

« C’est difficile », a-t-il reconnu. « Il y a tellement de restaurants en difficulté. Mais nous ne pouvons pas laisser ce virus reprendre la main dans cette ville ».