(New York) La ville de New York a rouvert lundi ses écoles primaires publiques, mais une lente remontée de l’épidémie de coronavirus pourrait pousser les autorités à refermer les salles de restaurants dans les prochains jours.

Agence France-Presse

Quelque 850 établissements scolaires ont rouvert leurs portes lundi « à la joie et à l’espoir », a déclaré le maire de New York, Bill de Blasio.

La première métropole américaine — la plus touchée par la première vague de l’épidémie au printemps, avec quelque 24 000 morts de la pandémie — avait fermé tous les établissements scolaires publics le 19 novembre, après avoir franchi la barre des 3 % de taux de positivité aux tests.  

Mais elle a depuis revu ce critère et, au vu du taux d’infection très faible dans les écoles, a décidé non seulement de les rouvrir pour les plus jeunes mais aussi de se préparer à accueillir à nouveau les enfants tous les jours, et non plus en alternance comme c’était le cas depuis la réouverture des écoles en octobre.

Les collèges et écoles secondaires publics restent cependant fermés et n’offrent pour l’instant — et au moins jusqu’en janvier — qu’un enseignement en ligne.

Cette réouverture intervient alors même que le taux de positivité augmente dans la première métropole américaine, et se situe désormais aux environs des 5 %.

Bien que cette augmentation reste plus maitrisée que dans le reste des États-Unis — l’État du New York a, avec le Vermont, le Maine et Hawaii, un taux de positivité parmi les plus faibles du pays — elle inquiète les autorités, car elle s’accompagne d’une augmentation des taux d’hospitalisation.  

PHOTO MIKE GROLL, ASSOCIATED PRESS

Le gouverneur de New York, Andrew Cuomo

Si ces taux ne se stabilisent pas dans les cinq jours, les restaurants new-yorkais, qui pouvaient accueillir des clients en intérieur en respectant un maximum de 25 % de capacité, devront refermer leurs salles, a ainsi prévenu le gouverneur Andrew Cuomo.

PHOTO ANDREW KELLY, ARCHIVES REUTERS

Dans les autres régions de l’État de New York, où les restaurants ont une capacité limitée à 50 %, elle serait limitée à 25 %.  

Tout en appelant les New-Yorkais à tout faire pour renverser la tendance, M. Cuomo a souligné s’attendre à ce que le taux d’hospitalisation augmente encore, dans la foulée des retrouvailles familiales de Thanksgiving, et à l’approche de celles de Hanouka et de Noël.

Selon le très respecté immunologiste Anthony Fauci, invité au point presse de M. Cuomo, cette « surimposition » de périodes de fêtes pourrait déboucher sur un pic de l’épidémie mi-janvier.

« Si les mesures de santé publique ne sont pas entendues », a-t-il déclaré, « la mi-janvier pourrait vraiment être une période sombre ».