(New York) Une agence fédérale indépendante chargée de questions d’éthique aux États-Unis a demandé lundi à Donald Trump de sanctionner son conseiller économique Peter Navarro pour avoir manqué à ses obligations en prenant des positions partisanes pendant la campagne présidentielle.

Agence France-Presse

Dans un courrier adressé au président américain sortant, Henry Kerner, qui dirige l’Office of Special Counsel (OSC), affirme que M. Navarro a « participé à des activités politiques illicites » en enfreignant une loi qui interdit aux employés gouvernementaux de défendre publiquement certaines positions.

Dans un rapport daté du 18 novembre, l’OSC relève que M. Navarro a attaqué le candidat démocrate Joe Biden et/ou sa colistière Kamala Harris entre fin mai et mi-octobre lors d’au moins six entretiens télévisés, où il apparaissait comme conseiller du président et directeur du Bureau de la politique commerciale et industrielle.  

Le document souligne également que M. Navarro, 71 ans, a fait usage de son compte Twitter à de multiples reprises pour s’en prendre à M. Biden et à Mme Harris, vainqueurs de l’élection du 3 novembre, en ciblant notamment leurs propositions sur les relations commerciales entre la Chine et les États-Unis.

L’OSC précise que M. Navarro était au courant de ses obligations et a été notifié de ses manquements dès juillet, mais qu’il a délibérément choisi d’ignorer les rappels à l’ordre.

Le conseiller du locataire de la Maison-Blanche n’a pas souhaité réagir au rapport de l’agence.

Selon la loi américaine, il s’expose à des sanctions disciplinaires qui peuvent aller d’une amende de 1000 $ maximum à un renvoi.

Il est toutefois peu probable que Donald Trump décide de punir M. Navarro avant la fin de son mandat, le 20 janvier 2021.

L’OSC a déjà fait état de violations par des membres de l’administration Trump du texte leur interdisant de prendre des positions partisanes.

Ce fut notamment le cas de l’ex-conseillère du milliardaire républicain, Kellyanne Conway, qui n’avait alors subi aucune conséquence de la part de son patron.