Connu pour ses déclarations à l'emporte-pièce, souvent exagérées, parfois complètement fausses, Donald Trump l'assure pourtant : il « essaie vraiment » de dire la vérité.

AGENCE FRANCE-PRESSE

« Je veux toujours dire la vérité. Quand je peux, je dis la vérité. Et parfois il arrive que quelque chose de différent se produise ou qu'il y ait un changement, mais j'aime toujours être sincère », a-t-il dit à la chaîne ABC tard mercredi.

« J'essaie, j'essaie vraiment », a-t-il déclaré.

Le milliardaire républicain est connu pour improviser lors de déclarations impromptues devant la presse à la Maison-Blanche ou de rassemblements de campagne.

Ses collaborateurs sont souvent sur le qui-vive, l'ancien magnat de l'immobilier faisant régulièrement des annonces surprise et des déclarations qui font immédiatement les gros titres.

Souvent aussi, M. Trump dit des choses qui sont clairement exagérées, parfois carrément fausses ou du moins non appuyées par des faits.

Comme lorsqu'il a assuré que des « Moyen-Orientaux inconnus » avaient infiltré la « caravane » de migrants centraméricains marchant à travers le Mexique dans le but d'atteindre les États-Unis pour y déposer une demande d'asile.

Après avoir lourdement suggéré qu'il associait les « Moyen-Orientaux » en question à des terroristes, M. Trump a ensuite concédé qu'il n'y avait « pas de preuve » sur leur présence parmi les migrants évoqués.

Mais même en admettant cela, il a ajouté que « ça pourrait très bien être le cas ».

Le Washington Post a créé un projet qui tente de recenser toutes les fausses déclarations du président. Au dernier comptage en septembre, on en était à plus de 5000.