La ville américaine de Boston, dans le nord-est des États-Unis, a établi cet hiver un nouveau record d'enneigement après avoir subi les assauts de plusieurs grosses tempêtes de neige, a indiqué le service météorologique national (NWS).

AGENCE FRANCE-PRESSE

L'aéroport Logan de la ville du Massachusetts, l'un des plus anciens aux États-Unis, avait reçu dimanche 271,8 cm de neige cet hiver, dépassant le précédent record de 274,3 cm qui datait de l'hiver 1995-1996.

Un résultat que Marty Walsh, le maire de Boston, a salué sur Twitter: «Superbowls, Séries mondiales, Coupes Stanley, et chutes de neige record. Nous sommes vraiment une ville de titres. Il n'y aura pas de parade».

Il faisait référence à différents succès sportifs des équipes de Boston, comme récemment la victoire des Patriots au Super Bowl, dont la parade de célébration a dû être décalée à cause de la neige.

Plusieurs violentes tempêtes de neige se sont abattues à l'est et au nord de l'État de New York, en particulier sur Boston et sa région, contraignant les habitants à parfois devoir creuser des tunnels dans l'épais manteau neigeux pour pouvoir sortir de chez eux.