Source ID:; App Source:

Isaac coûterait 2,5 milliards aux Américains

Si ces estimations peuvent augmenter au fur et... (PHOTO SEAN GARDNER, REUTERS)

Agrandir

Si ces estimations peuvent augmenter au fur et à mesure que les informations arrivent, elles semblent en tout cas indiquer que le coût économique d'Isaac devrait rester bien inférieur à celui de Katrina, qui avait ravagé la Louisiane il y a sept ans et qui avait coûté au total 125 milliards de dollars.

PHOTO SEAN GARDNER, REUTERS

Agence France-Presse
Washington

Les dégâts dus à l'ouragan Isaac, qui poursuivait mercredi sa progression en Louisiane, pourraient coûter au total 2,5 milliards de dollars à l'économie américaine, selon de premières estimations de la société spécialisée Eqecat.

> Suivre la situation en direct

> En images

À terre, les interruptions de travail dans les entreprises et les commerces et les dommages subis par les propriétaires pourraient coûter 1,5 milliard de dollars aux compagnies d'assurance, selon un communiqué d'Eqecat, qui estime par ailleurs à un milliard les pertes dans le secteur de la production de pétrole en mer.

Ces chiffres préliminaires ne prennent pas en compte les pertes non assurées que pourrait causer Isaac sur terre, précise la société.

Si ces estimations peuvent augmenter au fur et à mesure que les informations arrivent, elles semblent en tout cas indiquer que le coût économique d'Isaac devrait rester bien inférieur à celui de Katrina, qui avait ravagé la Louisiane il y a sept ans et qui avait coûté au total 125 milliards de dollars.

Isaac a poursuivi sa progression mercredi en Louisiane, où les digues construites après les ravages causés il y a sept ans par Katrina autour de La Nouvelle-Orléans tenaient le choc malgré les trombes d'eau déversées par l'ouragan.

Isaac est accompagné de pluies diluviennes et de vents très violents, même si l'ouragan, depuis qu'il a touché terre, s'est légèrement affaibli : à 15 h GMT (11 h, heure de Montréal), ses vents atteignaient 120 km/h, contre 130 km/h quelques heures auparavant, selon le Centre de surveillance des ouragans (NHC).




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer