Source ID:; App Source:

«Bo» Obama, un chien au centre du monde

Qu'est-ce qui est noir et blanc, possède quatre pattes, une queue et est assez... (Photo: AP)

Agrandir

Photo: AP

(Los Angeles) Qu'est-ce qui est noir et blanc, possède quatre pattes, une queue et est assez important pour éclipser une crise économique et deux guerres au Moyen-Orient?

Qu'est-ce qui est noir et blanc, possède quatre pattes, une queue et est assez important pour éclipser une crise économique et deux guerres au Moyen-Orient?

«Bo» Obama, le nouveau chiot de la première famille des États-Unis.

Hier, l'instant d'un après-midi, la presse américaine a laissé libre cours à son côté «people» pour couvrir à la Maison-Blanche la présentation du «premier chien», Bo, un chien d'eau portugais âgé de six mois et cinq jours.

Le président était d'humeur badine, affirmant à la presse qu'il commençait à peine à se familiariser avec son nouveau chien.

«Nous avons une inquiétude, apparemment, ces chiens aiment manger les tomates. Et Michelle a un potager où elle fait pousser des tomates. Je crois que le potager est en danger.»

Hier, CNN a couvert la présentation du chien en direct, faisant montre d'un enthousiasme habituellement réservé aux dernières frasques des célébrités d'Hollywood ou aux aléas de la Bourse.

Un entraîneur de chiens a été invité en studio pour donner ses trucs. CNN avait même en studio un chien d'eau portugais, semblable à celui de la famille Obama.

Le chien attendu depuis des mois est arrivé en fin de semaine à la Maison-Blanche.

Dimanche, le Washington Post a publié en exclusivité une photo de Bo à la une. Le chien a été nommé Bo par les filles Obama, Sasha et Malia, semble-t-il, en référence au chanteur Bo Diddley.

Bo n'est qu'un chien, c'est vrai. Mais il est déjà plus célèbre que 99% des humains. Bo possède sa propre pageWikipedia. On peut aussi le suivre sur Twitter sous le pseudonyme AdognamedBo.

Il a été donné à la famille Obama par le sénateur Ted Kennedy, qui possède lui-même deux chiens semblables.

La médiatisation du nouveau chien des Obama risque de faire grimper la popularité des chiens d'eau portugais, une race relativement méconnue, apparemment très dynamique et enjouée.

«Les chiens d'eau portugais sont des animaux fantastiques, mais il faut éduquer les gens à leur sujet, a dit hier Stu Freeman, la présidente du Club des chiens d'eau portugais des États-Unis. Les gens qui considèrent l'adoption devraient s'informer avant de faire leur choix.»

Point culminant

L'arrivé du chien est le point culminant d'un suspense qui a gardé en haleine les médias américains pendant plusieurs mois.

Depuis que Barack Obama a publiquement promis un chien à ses filles au soir de son élection, les questions concernant l'arrivée du chien ont régulièrement fait surface dans l'actualité.

Sally Quinn, chroniqueuse au Washington Post, a dit que le choix du chien de la famille Obama était «le secret le mieux gardé de Washington.»

Le correspondant en chef de CBS à Washington, Bob Schieffer, a dit à son émission Face the Nation qu'il n'avait jamais vu autant d'intérêt pour un chien présidentiel de la part des médias.

«On aurait dit que le président était sur le point d'annoncer un remède contre la diphtérie», a-t-il dit la semaine dernière.

Le mois dernier, Barack Obama a confié à Jay Leno que le chien était sur le point de faire son arrivée. «Vous connaissez le dicton, a dit le président,si vous voulez un ami à Washington, achetez-vous un chien.»

Plusieurs présidents américains ont eu des chats et des chiens. Ronald Reagan avait un bouvier des Flandres. Richard Nixon, un cocker spaniel. John F. Kennedy a eu plusieurs chats et chiens à la Maison-Blanche et même un poney.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • André Pratte

    Gare à l'effet Bo

    Le petit dernier de la famille Obama vient de s'installer à la Maison-Blanche. Il s'agit de Bo, un chien d'eau portugais de 6 mois. »

  • Un engouement sans précédent

    International

    Un engouement sans précédent

    Cécile Boivin élève les chiens d'eau portugais depuis sept ans à Marieville, en Montérégie. Elle avait l'habitude de recevoir deux ou trois demandes... »

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer