Source ID:; App Source:

Caroline Kennedy explique ce qui l'a amené à la politique

Caroline Kennedy, la fille du président assassiné, a mis fin vendredi à des... (Photo: AP)

Agrandir

Photo: AP

Associated Press
New York

Caroline Kennedy, la fille du président assassiné, a mis fin vendredi à des semaines de silence concernant sa tentative de conquérir le siège de sénatrice de Hillary Clinton, en expliquant qu'elle se sentait obligée de répondre à un appel à servir, dans le droit fil de l'engagement de son père.

La fille de John Fitzgerald Kennedy a expliqué que les attentats du 11 Septembre et son travail en faveur de la campagne de Barack Obama l'avaient amenée à demander au gouverneur de New York David Paterson d'étudier sa candidature, dans l'hypothèse de la nomination de Mme Clinton au secrétariat d'Etat.

Dans le premier entretien donné depuis l'émergence de sa candidature, la débutante en politique de 51 ans a expliqué qu'elle avait été élevée dans l'esprit de John Fitzgerald Kennedy, et que son message avait pour elle un grand sens. Elle a ajouté que sa mère, Jacqueline Kennedy Onassis, lui avait donné le courage de se présenter.

«Ma mère a été claire sur le fait que chacun vit sa vie dans ses propres termes, sans se soucier de ce que les autres pensent, et il faut avoir le courage de faire ce que l'on n'attend pas de vous», a précisé Caroline Kennedy. Elle espère siéger au Sénat avec son oncle Edward Kennedy.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer